Société

3ème phase du programme d’appui aux pistes rurales : Le Togo et la KFW signent un accord de don d’un montant de 10 millions d’Euros

Publié le vendredi 25 septembre 2020, par Lemessager-actu

Le Togo et la Banque Allemande de Développement(KFW) ont signé hier un accord de don entrant dans le cadre de la troisième phase du programme d’appui aux pistes rurales. Cet accord dont la signature a été apposée côté togolais par le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, et côté KFW par le directeur régional de la KFW Togo/ Bénin, est un don d’un montant de 10 millions d’euros, soit environ 6,5 milliards de francs CFA. Il est destiné à financer la réhabilitation et la maintenance des pistes rurales dans le cadre de la troisième phase du Programme d’Appui aux Pistes Rurales (PAPR).

D’après le ministre Sani Yaya, le coût global du programme déjà en cours d’exécution, est d’environ 35 millions d’euros, soit environ 23 milliards de francs CFA. Le financement est assuré par la KFW à hauteur de 17 millions d’euros, soit 11,2 milliards de francs CFA et par l’Agence Française de Développement pour 10 millions d’euros, soit 6,6 milliards de francs CFA. Quant à l’Etat togolais, sa participation au financement est une contrepartie représentant 8,4 millions d’euros, soit environ 5 milliards de francs CFA.

Le présent financement de 10 millions d’euros qui constitue la troisième phase du programme, permettra d’élargir le programme aux autres secteurs de productions agricoles et au désenclavement de certaines zones mais également de poursuivre les actions entreprises dans les deux premières phases qui ont porté sur , la réhabilitation des pistes en zone de production de coton, la réhabilitation des pistes en zone de production de café-cacao, et le renforcement des capacités des acteurs principaux dans l’entretien des infrastructures routières rurales , a fait savoir le ministre de l’Economie et des Finances du Togo.

Il est prévu au début de cette phase une étude de faisabilité de 1500 km de pistes rurales, et une étude technique détaillée de 1000 km.

Pour Sani Yaya, la démarche de la KFW « …s’inscrit globalement dans la politique du Gouvernement togolais en matière de développement des infrastructures routières et plus spécifiquement dans l’appui au secteur agricole à travers la réhabilitation des pistes ».

« Ce programme vise à améliorer l’accès des ménages et des producteurs agricoles aux intrants ainsi qu’aux marchés, en vue de contribuer à l’accroissement de leurs revenus et au développement socioéconomique dans les zones » à en croire le ministre. Pour lui, l’agriculture occupe une place de choix dans les stratégies de développement au Togo.

« C’est l’un des axes majeurs du Programme National de Développement (PND)  », poursuit-il.
Sani Yaya a au nom du gouvernement togolais témoigné, sa reconnaissance et sa sincère gratitude à la République Fédérale d’Allemagne ainsi qu’à la République Française pour les multiples appuis qu’elles ne cessent d’apporter au Gouvernement togolais à travers la KfW, la GIZ et l’AFD dans plusieurs domaines.

Au Togo, le secteur agricole contribue à plus du tiers de la richesse du pays et occupe près de 70% de la population active.