Société

59e anniversaire de l’indépendance du Togo : Les communautés de la pêche artisanale disposent d’un nouveau port de pêche moderne

Publié le jeudi 25 avril 2019, par Lemessager-actu

2 ans après avoir posé la première pierre, le président de la république Faure Gnassingbé a présidé hier mercredi 24 avril 2019, la cérémonie d’inauguration du nouveau port de pêche de Lomé.

Ce joyau est le fruit de la visite officielle du chef du chef de l’Etat au Japon lors de la 5eme TICAD(conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique) en 2013.

Cette initiative a été coordonnée par le ministère de l’agriculture, de la production animale et halieutique et le ministère des infrastructures et des transports. C’est de la construction de ce port est de faciliter le développement des chaînes de valeurs de la pêche maritime qui entre dans la droite ligne de l’axe 2 du Plan National de Développement (PND).

Initiative va considérablement contribuer à l’amélioration des conditions de travail de tous les acteurs du secteur avec un grand espace maritime et un environnement adéquat répondant aux normes internationales.
Les bénéficiaires de cet édifice, notamment les habitants du village de Gbétsogbé ont exprimé leur joie et leur gratitude au chef de l’État par le biais du préfet du golfe, M. komlan Agbotsè.

« Les communautés de pêche artisanale maritime témoignent leur reconnaissance et leur indéfectible soutien pour la mise en œuvre de l’ambitieux Plan National de Développement » a laissé entendre M. Agbotsè.

En terme de valeur ajoutée, ce nouveau port de pêche est doté d’un bloc administratif, de deux fabriques de glace, de trois poissonneries, de deux chambres de stockage, d’un bassin de mouillage, d’un quai de débarquement, de deux cales de halage, d’un poste de police, d’une citerne d’eau et d’une salle d’électricité.

Le ministre de l’agriculture, de la production agricole et halieutique Koutera Bataka a salué l’effort consentit en 23 mois pour la réalisation de ce vaste projet.

«  Selon les experts de l’agence japonaise de coopération internationale (JICA), c’est le plus grand port de pêche artisanale sur toute l’étendue de la côte de l’Afrique de l’ouest », s’est réjoui le ministre.

La pêche maritime étant le plus gros pourvoyeur de produits halieutiques, avec une production annuelle d’environ 20000 tonnes équivaut à 80% de la production nationale.

Mais grâce à cette nouvelle infrastructure moderne, le gouvernement togolais espère atteindre une production annuelle de 25000 tonnes.

Le coût de la construction de ce nouveau port de pêche est environ de 20 milliards. de francs cfa