Politique

ASSEMBLÉE NATIONALE/ RENTRÉE PARLEMENTAIRE DE LA 6EME LÉGISLATURE DE LA IVE RÉPUBLIQUE

Publié le mardi 8 janvier 2019, par Lemessager-actu

Les députés élus à l’issue des législatives du 20 décembre 2018 étaient ce mardi présents à la rentrée parlementaire conformément à l’article 52 alinéa 2 de la Constitution togolaise.

C’est partie donc pour la 6ème législature de la 4e République. Sur les 91 députés élus, 90 ont honoré de leur présence à cette première session plénière, le député Sotouboua –Mo étant absent.

Ouvrant la session, le doyen d’âge André Johnson, a salué «  la détermination des braves populations togolaises qui par leur ardeur et leur dévouement, ont contribué à travers les élections législatives du 20 décembre 2018 à élire les 91 députés  ». Il a appelé ses collègues, à «  un sursaut national pour que cette législature marque à jamais l’histoire de la nation ». Pour lui, l’amour de la patrie et les valeurs nationales doivent guider les échanges au parlement.
« Il y a pour nous nécessité de transcender l’esprit partisan pour nous inscrire définitivement et résolument dans une dynamique républicaine » a-t-il laissé entendre.

Quelques élus qui se sont exprimés, ont tous émis le vœu que soit mis en avant les intérêts des populations togolaises.

Pour le député PDP, Innocent Kagbara, « l’ambition est de poser des actes allant dans le sens de la réconciliation, faire les reformes constitutionnelles et œuvrer pour le bien être de la population en faisant tout à l’hémicycle pour que les besoins des populations soient pris en compte et de continuer à développer le pays  ».

C’est ce qu’a laissé entendre De SOUZA Léonardina Rita Doris de l’UFC.
« Nous ferons tout pour une amélioration des conditions de vie des populations, surtout de la femme et de la jeune fille en votant des lois allant dans ce sens », a-t-elle confié à notre micro.

Claude kessé représentant de société civile Afrique, entend aussi œuvrer pour consolider davantage la paix, montrer à l’internationale le travail remarquable que fait le Togo et soutenir le processus du développement.

L’ordre du jour de cette session de plein droit a porté sur l’amendement du règlement intérieur et l’élection du bureau de l’Assemblée nationale. A cet effet, les députés ont mis en place une commission chargée de la relecture du Règlement intérieur composé de 13 députés dont 7 du parti UNIR, 4 de l’opposition et 2 indépendants.
*au titre du parti UNIR
- BABA BAMOUNI Somolou Stanislas ;-IBRAHIMA Memounatou ;-LAWSON BOE-ALLAH Raymonde Kayi ;-DONKO KossiKassegnin ;-TCHALIM Tchitchao ;- HODIN EKE Kokou ;-TCHA-KONDO Zoureyhatou
*Au titre de l’opposition
- TAAMA Komandega (NET) ;-KABOUA Essokoyo (MRC) ; -ALIPUI SenanuKoku (UFC) ;-KPEEVEY Gaby-Gadzo (MPDD)
* Au titre des indépendants
ADJOUROUVI Yawovi M.A. (INDEPENDANT/AVE EN MARCHE) ;NAYONE Dindiogue Denis (INDEPENDANT/LIR )
La prochaine rencontre plénière est prévue pour le lundi 14 janvier prochain. Elle sera consacrée à l’examen du rapport de la commission mise en place.
La nouvelle assemblée nationale est dominé par le parti unir qui dispose de 59 sièges sur les 91.
Edith