Justice

Affaire Cauris Management contre Alberto Olympio : Le conseil de M. Olympio dénonce une machination

Publié le mercredi 3 août 2016, par Lemessager-actu

Une conférence de presse du conseil d’Alberto Olympio, le président du Parti des Togolais, accusé par l’un des actionnaires du groupe AXXEND, s’est tenu à Lomé ce jour 3 Août 2016. Le conseil avec à sa tête, Me Agbogan Kokouvi Célestin(en Photo) a voulu à travers cette rencontre avec la presse, dénoncer ce qu’il appelle « la manipulation des pièces de les procédures.. . »

En effet, il est reproché à monsieur Olympio en sa qualité d’administrateur d’AXXXEND CORPORATION Maurice de frauduleusement disposer la somme de 6 milliards fcfa au mépris des statuts et des droits associés… pour se donner divers avantages.

C’est un litige à caractère purement commercial, dit son conseil, qui dénonce tout de même, plusieurs irrégularités, telle la manipulation des pièces de la procédure, notamment, l’absence du réquisitoire définitif de non lieu présent 2 mois plus tôt (février 2016), dans le dossier.

Pour le conseil, cette manipulation « confirme la vacuité du dossier ».
Me Agbogan Kokouvi qui dit avoir saisi le Garde des sceaux, ministre de la justice par correspondance en date du 22 juin 2016, ainsi que les principales instances judicaires, afin que les droits de son client demeurent intègres, se demande, à qui profite, « ces malversations », et « pourquoi un tel acharnement contre Alberto Olympio ?  ».

Pour lui, l’évidence, « c’est qu’on s’apprête à sacrifier un honnête citoyen sur l’autel de l’injustice.. ».

Il dénonce en outre « une parodie de justice en vue ».

Le procès devrait se tenir le 17 août prochain.