Société

Arnaque et harcèlement sexuel : Un maitre-chanteur dans les mailles de la Gendarmerie Nationale

Publié le samedi 5 septembre 2020, par Lemessager-actu

Depuis un certains temps, la population togolaise spécialement la couche juvénile féminine est victime des chantages, vol d’images, diffamation et harcèlement sexuelle de certains individus peu scrupules.

Leur mode opératoire, consiste à prendre le numéro de téléphone des filles dans les groupes watshap et autres canaux de communication sociale.

C’est ainsi qu’ils rentrent en contact avec leurs proies et leur fait des propositions alléchantes qui impacteraient positivement sur leur vie.

Mais après que la confiance s’est installée, ces individus demandent aux jeunes filles des photos ou vidéos de leurs nudités. Celles-ci les envoient naïvement. Une fois en possession de ces vidéos ou photos de leurs victimes, commence le chantage. Les propositions à entretenir des relations sexuelles avec les jeunes filles contre la non publication de leur photos sur les réseaux sociaux sont avancées.

Beaucoup tombent sous le coup de ces malhonnêtes gens.

Mais ce qui n’est pas le cas de cette élève, âgé de 19 ans, en classe de 1ère dans une école de la place, et résidant à lomé, quartier Bè-Pa De souza, qui, ayant été contactée dans ce sens, a rapidement alerté à temps la Gendarmerie de Baguida.

L’ enquête ouverte a permis de mettre la main sur le sieur ATANLEY Koffi Rodrique, âgé de 23ans, électricien bâtiment demeurant à Afanoucopé, commune de Baguida.

Interrogé, il a reconnu les faits, basés sur le mode opératoire décrit un peu plus haut.

Le Gendarmerie Nationale attire donc l’attention de la paisible population sur ces faits récurrents qui minent le pays et l’ invite à plus de retenue dans la publication des photos et vidéos intimes.