DIPLOMATIE

COVID-19 et rapatriement de 150 togolais de la France et du Koweït : Des dispositions prises pour soumettre les compatriotes aux mesures de riposte prises au niveau national, selon le chef de la diplomatie togolaise

Publié le lundi 25 mai 2020, par Lemessager-actu

150 togolais bloqués à l’extérieur du pays pour raison de fermeture des frontières dans le cadre de la lutte contre la pandémie du COVID-19 sont rentrés samedi dernier par des vols spéciaux en provenance de Paris et de Koweït City, c’est ce qu’indique un communiqué du ministère des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieur.

Dans ce communiqué, le ministre Robert Dussey, explique que ce rapatriement a été possible grâce aux démarches auprès de ses homologues français et koweïtien qui l’ont accepté et l’ont aussi favorisé.

Mais ce rapatriement pourrait susciter des inquiétudes au sein de l’opinion publique togolaise et ce à juste titre, car, il n’est un secret que l’entrée de la pandémie au COVID-19 dans le pays a été favorisée par l’arrivée des étrangers sur le sol togolais. Mais à ce propos, le chef de la diplomatie togolaise rassure.

« Suivant les dispositions prescrites dans la cadre de la lutte contre le coronavirus, le ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur, tient à rassurer l’opinion nationale que les compatriotes rapatriés seront traités conformément à ces dispositions de riposte prises au niveau du Togo afin de contenir la propagation de cette pandémie », indique le communiqué.

Tout en se félicitant de l’excellence des relations qui existe entre le Togo et les pays amis, Robert Dussey, remercie les gouvernements de la France et du Koweït pour les facilités obtenues dans le cadre de cette opération de rapatriement.

Par ailleurs, selon le communiqué, « d’autres dispositions sont en cours en vue de rapatrier les autres compatriotes bloqués hors des frontières togolaises dans cette situation de crise  ».