Société

Communue Agoè Nyivé1 : Les responsables de la Marie se mobilisent pour la construction de la Pédiatrie de la Polyclinique de Demakpoè

Publié le vendredi 4 décembre 2020, par Lemessager-actu

Une rencontre d’échanges sur la mobilisation des ressources pour le projet de construction d’un service de la pédiatrie à la Polyclinique de Demakpoè, dans le commune Agoè Nyivé1 a eu lieu hier jeudi 3 décembre 2020 à Lomé.

Selon Péyébinesso Limaziè, 2ème Adjoint au Maire dans la Commune Agoènyivé 1, le coût global de la réalisation de ce projet est estimé à environ cent cinquante millions (150.000) F Cfafa dont cent quinze millions(115. 000 000 Fcfa) pour la construction du bâtiment et trente cinq millions ( 35 000 000) pour les équipements.

Selon le termesdu projet, la commune s’engage à inscrire dans son budget annuel de 2021, à apporter 15% du coût de la réalisation soit vingt deux millions cinq cent (22. 500 000 FCFA).

Par ailleurs, selon les responsables de la commune, le projet devrait être réalisé au cours de l’année 2021.

L’ initiative bénéficie de l’appui du projet AmplifyPF. Et à en croire le directeur pays de ce projet au Togo, GUEDE Kossi Mawuko, une composante non moins importante de ce projet, vise la mobilisation des ressources autochtone par les municipalités, d’où en juin dernier , l’appui apporté à la formation des cadres de la municipalité d’Agoè Nyivé1 et à 5 autres municipalités de la préfecture d’Agoè Nyivé au sujet de la mobilisation de ressources.

« Notre plan d’action nous avons prévus déjà un appui en équipement, en formation  », a indiqué GUEDE Kossi Mawuko.

Le préfet d’Agoè Nyivé, Hodabalo Awaté, tout en saluant cette initiative des responsablesdela commune d’Agoè-Nyive1, fait remarquer que la santé concerne « chacun de nous tous et chacun peut contribuer à l’amélioration de la santé publique »

« Le projet que vous présentez cet après midi, est un projet important, car, il s’agit de la santé, et il encore très important et très urgent, car, il s’agit de la santé des plus petits qui ont besoin qu’on prenne soin d’eux dans l’urgence », a indiqué le préfet .

La polyclinique de Démakpoè actuellement, est une structure de santé répondant aux normes d’une unité de soins périphérique de type II. Les responsables de la commune élus en juin 2019 ont le pressentiment que ce type de structure ne répond plus aux besoins de sa population qui est estimée actuellement à plus de 300. 000 habitants. D’où l’initiative de doter la commune d’un autre centre pouvant répondre aux besoins de l’heure.

Germain DOUBIDJI