SANTE

Covid19 : Le Professeur Djibril Mohaman apporte des éclaircissements sur les informations obscures

Publié le jeudi 18 février 2021, par Lemessager-actu

Le Président de la Coordination nationale de la Gestion de riposte au Covid19 au Togo, le Professeur Djibril Mohaman lors de la rencontre hebdomadaire de la coordination hier mercredi 17 février avec la presse, a fait une clarification sur les fausses informations à propos des bavettes et le vaccin anti-covid19.

Selon le Professeur Djibril Mohaman des informations circulent sur les réseaux sociaux et mettent les populations dans le doute que ce soit sur l’existence de la maladie mais aussi sur l’utilisation des moyens qui permettent de lutter contre cette maladie que soit des moyens curatifs ou préventifs.

C’est le cas des bavettes blues où il y a une vidéo sur les réseaux et dénigrent l’utilisation des bavettes bleues.

« Il faut que les gens sachent qu’en matière scientifique, dès que vous constater un fait comme cela, vous la décrivez et vous la publier dans une revue ou on fait une conférence de presse avec des scientifiques », explique le professeur.

Et dire des choses comme cela sans preuve, poursuit Professeur Djibril Mohaman, il faut que tout le monde fasse attention dans la circulation de ces informations mais aussi dans les commentaires.

Par ailleurs, il fait remarquer que ce sont les mêmes choses qui circulent sur le vaccin, c’est pour cela que l’Etat a mis en place des structures qui permettent d’avoir des informations fiables, car l’Etat tient à la santé de sa population.

Au sujet de l’évolution des cas de Covid19 ici au Togo, le Président de la Coordination nationale de la Gestion de riposte au Covid19 au Togo, évoque une baisse d’une façon globale.

« Si nous observons cette semaine, nous avons 377 cas contre la semaine dernière 409 cas. Il y a une légère régression des cas », a-t-il indiqué.

En détail, dans la région des Savanes les cas continuent par baisser. Dans la préfecture de la Kozah, il y a une évolution en dent de scie puis dans la région Centrale précisément dans la préfecture de Tchaoudjo, il y a une augmentation du nombre de cas par rapport à la semaine dernière.