Société

Difficultés d’approvisionnement d’eau dans la région de la Kara : Le ministre Gbégbéni sur le terrain pour s’assurer de l’effectivité de la mise en œuvre des mesures urgentes

Publié le mercredi 24 avril 2019, par Lemessager-actu

Le ministre Antoine Lépka Gbégbéni de l’Eau, de l’Equipement Rural et de l’Hydraulique villageoise a entrepris une tournée depuis la semaine dernière dans la région de la Kara. Objectif, s’assurer de la mise en œuvre effective des mesures urgentes relatives aux difficultés d’approvisionnement en eau, que connaissent certaines localités de la région.

Durant 4 jours, le ministre accompagné du DG de l’Eau et de celui de la SP-EAU, a multiplié les visites de terrain aussi bien à Kara que dans les localités environnantes dépendant du barrage de la Kozah, à savoir Niamtougou, Défalé, Koka, Siou, Pagouda, Kémérida et Kétao.

Le ministre a en outre supervisé le déploiement des sociétés de forage attributaires de travaux de confortement du réseau d’alimentation d’eau potable de la région.
Au cours de cette mission, quatre (4) forages à gros débit ont été équipés dans Kara pour renforcer la couverture en eau de la ville. Des forages de grande profondeur sont en cours de réalisation dans les villes de Kara ,Niamtougou, Défalé, Koka, Pagouda, Kémérida et Kétao. Des travaux sont également en cours pour autonomiser les structures à forte consommation d’eau de la ville de Kara.

Une mission technique a été également envoyée au barrage de la Kozah pour l’évaluation des travaux imminents de curage et d’élargissement du bassin du barrage.

De ces travaux déjà avancés, l’on note une nette amélioration de la desserte en eau de la ville de Kara, ainsi que dans les localités voisines, à la grande satisfaction des populations.Toutes les dispositions sont donc prises pour une régularisation rapide et totale de la situation.

Les travaux entrepris seront renforcés avec la mise en œuvre prochaine du projet d’AEP KARA avec le soutien du Fonds Koweitien qui devrait permettre à terme de garantir la pérennité du système et d’élargir à d’autres localités le périmètre d’alimentation en eau potable à partir du barrage de la Kozah, notamment les cantons de Djamdè, Awandjélo, et bien d’autres agglomérations, indique-t-on.