Politique

Elections régionales réussies au Togo : Le gouvernement recueille les avis des partis politiques

Publié le lundi 14 décembre 2020, par Lemessager-actu

Le ministre d’État, ministre en charge de l’Administration territoriale a rencontré les partis politiques ce lundi 14 décembre 2020 à Lomé à son cabinet. L’objet de cette rencontre, a porté sur les préparatifs pour la tenue l’année prochaine des élections régionales.

.Plusieurs partis politiques, au total, 26, étaient présents à cette rencontre d’information et d’échanges qui a permis au ministre Payadoua Boukpéssi de l’Administration Territoriale de rappeler l’esprit qui sous tend l’organisation de ces élections.
« Comme vous le savez, les collectivités territoriales prévues à l’article 141 de notre loi fondamentale sont : les communes et les régions. Les communes sont totalement installées après l’élection des conseillers municipaux des 30 juin et 15 août 2019, et l’élection des maires qui s’en est suivie. A présent, le gouvernement veut procéder à l’installation effective des régions qui interviendra à la suite de l’élection des conseillers régionaux prévus pour 2021. C’est dans ce cadre que nous vous avons conviés à cette rencontre d’échange en vue de recueillir vos différentes préoccupations et suggestions pour une organisation réussie de ces élections régionales dans un contexte sanitaire incertain au regard de la situation de la pandémie du covid-19 , que le monde entier connait », a fait savoir le ministre Boukpéssi.

Au titre XII de la constitution togolaise sur les collectivités territoriales et de la chefferie traditionnelle, il est stipulé à l’article 141 que « la République Togolaise est organisée en collectivités territoriales sur la base du principe de décentralisation, dans le respect de l’unité nationale.

Ces collectivités territoriales sont : les communes et les régions.
Toute autre collectivité territoriale est créée par la loi.
Les collectivités territoriales s’administrent librement par des conseils élus au suffrage universel, dans les conditions prévues par la loi
 ».

Le Togo n’a jamais fait l’expérience des élections régionales depuis son accession à la souveraineté internationale. Si ces élections arrivaient à se tenir, ce serait une première. Et les autorités gouvernementales qui ont déjà fait l’expérience des communales se doivent de se préparer afin que les ratées qui avaient été constatées ne puissent se reproduire.

Une démarche saluée par certains partis politiques présents à cette rencontre.
« Nous avons été invités par le ministre d’État, ministre de l’administration territoriale à la rencontre de ce jour en tant que le plus grand parti politique, mais aussi en tant qu’acteur majeur de la vie politique de notre pays le Togo. Voilà, nous sommes venus assister à cette réunion. Il s’agit des élections régionales, il faut le préciser. Nous sommes dans une phase de décentralisation. Le gouvernement a organisé les élections communales et le parti Unir a pu remporter une large victoire, tout comme aux législatives. Je saisis cette opportunité pour remercier le peuple togolais et tous ceux qui ont fait confiance au parti du chef de l’État en nous offrant une large victoire à tous les niveaux. Donc le parti Unir se tient prêt à aller à ces élections. Il faut noter qu’au cours de la rencontre de ce jour, le ministre d’État à bien dit qu’il s’agit d’un cadre de discussion des élections régionales et s’est dit ouvert à toutes les questions qui pourront être abordées au cours des rencontres avenir. Nous avons senti une quête permanente du gouvernement, de la part du Président de la République à rechercher l’inclusion, l’adhésion et le vivre ensemble qui constitue le soubassement même de la démocratie. Parce-que que vous savez que notre pays le Togo a organisé des élections qui n’ont connu aucun incident, aucun problème. Et notre pays est passé maître dans l’organisation d’élections pacifiques dans la sous-région. Mais dans cette volonté de faire en sorte que les Togolais soient toujours ensemble, qu’on avance ensemble, qu’on construise ensemble dans un esprit inclusif notre pays, le gouvernement n’a pas voulu dormir sur ses lauriers et c’est pourquoi il a décidé qu’il puisse y avoir cette rencontre des Partis politiques » a fait savoir le Secrétaire Exécutif de la majorité au pour, UNIR, Atcholi Aklesso qui qualifie la démarche d’inclusive.

Ces élections régionales permettront aux populations de choisir des conseillers régionaux, qui constitueront les différents organes des régions. Ce qui constituera un pas de plus dans le processus de décentralisation au Togo.
La tenue de ces consultations est l’une des conséquences de la nouvelle Loi sur la décentralisation et les libertés locales, adoptée le 25 juin 2019. Cette loi fait passer les 05 régions du pays au rang de collectivités territoriales au même titre que les communes, et sont désormais définies comme des « personnes morales de droit public dotées de l’autonomie financière ».

L’autre information, c’est l’absence des partis politiques membres de a dynamique Kpodzro et du Parti National Panafricain(PNP) de Tipki Atchadam.

La rédaction