Politique

Faure Gnassingbé : "Une victoire belle, massive, mais exigeante..."

Publié le lundi 24 février 2020, par Lemessager-actu

La nouvelle présidence de la république est prise d’assaut ce jour, 24 février 2020 par plusieurs milliers de militants et militantes du parti Union pour la république (UNIR) pour célébrer la victoire de Faure Gnassingbé, le président sortant, qui vient de remporter l’élection présidentielle du 22 février 2020, d’après les chiffres donnés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Il s’agit pour les partisans de Faure Gnassingbé d’encourager leur candidat qui s’en est sorti avec un score sans appel de 72,36% de suffrages exprimés.
Prenant la parole, Faure Gnassingbé a fait savoir que, si cette victoire est belle, si elle est franche, c’est parce quelle est le fruit de nos efforts collectifs.

"Dans tous les villages, dans tous les quartiers il s’est toujours trouvé un jeune, une femme, un homme qui est parti frapper à la porte d’autres togolais pour leur porter notre parole, la parole de paix, la parole de sécurité. Et c’est l’ensemble de tous ces efforts depuis le plus petit village, le plus petit hameau qui a donné cette victoire" a-t-il poursuit.

Faure Gnassingbé ajoute en outre que que cette victoire, personne, ne pourra la voler, car, dit-il "elle nous appartient". Allusion faite à un des candidats qui sagite en ce moment en s’adjugeant la victoire sans pour autant apporter les preuves.

Faure Gnassingbé, comme à son habitude, a, avec humilité, remercié ceux qui n’ont pas voté pour lui, car, dit-il "parce qu’ils l’ont fait dans le calme, ils l’ont fait aussi dans la inquiétude, ils l’ont fait en respectant nos opinions".

Pour lui, "remporter une élection ce n’est pas une fin en soit"

Cette victoire si elle est aussi belle, si elle est aussi massive, vous devez savoir quelle est aussi exigeante" a-t-il indiqué.

" Le peuple nous a fait confiance sur la base de ce que vous leur avez dit de moi et sur moi. Et je veux vous dire que j’ai besoin de vous, tout au long de ce mandat, de 2020 à 2025, pour réussir. Nous avons besoin de Dieu pour ne pas trahir la confiance par l’oubli, par négligence ou par erreur..." a poursuivi le président de la république pour qui ce qui a été fait le 22 février, n’est que le premier pas de la destination cherchée.

Et "cette destination c’est le progrès dans la stabilité, le progrès dans la sécurité, le développement dans la paix".

Enfin Faure Gnassingbé demande à ses militantes et militants de ne pas se lasser, car, il compte sur eux pour réussir, s’ils continuent de le soutenir comme ils l’ont toujours fait.