Médias

Fermeture de 07 organes de presse au Bénin : Le CONAPP juge la mesure brutale et disproportionnée

Publié le lundi 16 janvier 2017, par Lemessager-actu

Dans un communiqué rendu public ce jour, le Conseil National des Patrons de Presse(CONAPP), la plus grande organisation patronale du Togo, estime la décision du Conseil de la Presse et de l’Audiovisuel(CNPA) du Bénin, mesure qui a consisté en la fermeture de 07 organes de presse, notamment les chaines de télévision E-Tele, Eden Tv, Unafrica TV, La Béninoise TV, Chrétienne Tv, Sikka TV et la radio Soleil FM, violent et disproportionnée.

« Malgré le tollé suscité par cette décision considérée par l’ensemble de la communauté médiatique et la quasi-totalité des organisations internationales de défense et de protection des journalistes comme gravement attentatoire à la liberté de la presse, la HAAC maintient à ce jour sa position  », dit le communiqué du CONAPP.

Par ailleurs, le CONAPP dit apporter « son soutien au Conseil National de la Presse et de l’Audiovisuel (CNPA) dans sa lutte multiforme pour le retrait pur et simple de la mesure, ainsi que pour la réouverture sans délai des télévisions et radio fermées  » et engage la HAAC du Bénin à retirer sans conditions sa décision et à ne pas succomber à la tentation d’un musellement de la presse.
(En image le président du CONAPP)

Voici l’intégralité du communiqué du CONAPP
COMMUNIQUE
Le Conseil national des patrons de presse (CONAPP) du TOGO soutient le Conseil National de la Presse et de l’Audiovisuel (CNPA) du Bénin dans sa démarche pacifique pour la réouverture des sept (07) organes fermés dans ce pays.

Depuis plus de quarante-cinq (45) jours, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) du Bénin, a ordonné la fermeture de plusieurs médias, notamment les chaines de télévision E-Tele, Eden Tv, Unafrica TV, La Béninoise TV, Chrétienne Tv, Sikka TV et la radio Soleil FM, au motif qu’ils conviendraient aux dispositions de la loi sur l’information votée en 2015.

Malgré le tollé suscité par cette décision considérée par l’ensemble de la communauté médiatique et la quasi-totalité des organisations internationales de défense et de protection des journalistes comme gravement attentatoire à la liberté de la presse, la HAAC maintient à ce jour sa position. Mettant ainsi en péril le cadre libéral de la réglementation béninoise sur la presse, tout en compromettant la survie de ces groupes de presse avec pour conséquence, de pousser plusieurs dizaines de professionnels au chômage.

Cette mesure qui pose par ailleurs la question de la pluralité ainsi que de la diversité dans les médias béninois, en ce qu’elle concerne pour une bonne part, des organes considérés comme favorables aux adversaires politiques du pouvoir en place, reste brutale et disproportionnée. La mobilisation des acteurs de la presse béninoise le 13 janvier dernier en vue d’exiger la réouverture desdits médias n’a pas prospéré ; la manifestation ayant été empêchée par les forces de l’ordre.

Dans ce contexte, le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) la plus importante organisation patronale du Togo, regroupant quatre-vingt six fondateurs, promoteurs, dirigeants et responsables de médias audiovisuels, de la presse écrite et de la presse en ligne, apporte son soutien au Conseil National de la Presse et de l’Audiovisuel (CNPA) dans sa lutte multiforme pour le retrait pur et simple de la mesure, ainsi que pour la réouverture sans délai des télévisions et radio fermées.

Le CONAPP encourage cette organisation sœur, au-delà du sit-in empêché, à poursuivre et à amplifier les nombreuses initiatives déjà entreprises, y compris le lobbying et le recours à de fortes pressions extérieures. Le CONAPP lui exprime sa solidarité et renouvelle sa disponibilité à être à ses côtés dans le cadre de toute action, susceptible de faire évoluer la situation.

Le CONAPP engage la HAAC du Bénin à retirer sans conditions sa décision et à ne pas succomber à la tentation d’un musellement de la presse.

Le CONAPP exhorte les autorités béninoises à préserver la liberté ainsi que la pluralité de la presse, condition sine qua non de l’expression démocratique.

Le CONAPP invite l’ensemble des dirigeants des entreprises de presse du Bénin ainsi que celui des professionnels de la communication à rester mobilisés pour le respect du droit à l’information.

Fait à Lomé, le 16 janvier 2017

Le Président
Jean-Paul AGBOH AHOUELETE

AMPLIATIONS
-  Présidence de la République (Bénin)
-  HAAC (Bénin)
-  Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication (Bénin)
-  Organisations de la presse béninoise (2)
-  Organisations internationales de la presse (6)
-  Médias (15)