EDUCATION

HACAM inaugure un cadre d’échanges étudiants-autorités universitaires

Publié le jeudi 28 décembre 2017, par Lemessager-actu

Des centaines d’étudiants de l’Université de Lomé ont pris part le 22 décembre dernier à une rencontre d’échanges et d’information organisée par des associations estudiantines sous la houlette du Hacam (Haut conseil de coordination des associations et mouvements estudiantins).

Objectif : renforcer les liens entre les étudiants et le corps administratif, susciter une collaboration étroite entre les étudiants et les services universitaires afin de favoriser un climat de confiance.

L’occasion de cette rencontre a permis à l’autorité universitaire et aux responsables d’association d’exposer aux étudiants les grandes lignes du programme de modernisation lancé par l’Université depuis la prise de fonction de la nouvelle équipe dirigeante chapeautée par le prof Dodzi Kokoroko.

Les réalisations en cours sur le campus de Lomé, ont permis de donner une nouvelle image au temple du savoir, le plus grand du pays en matière de formation universitaire, souligne mademoiselle Félicité, participante.

Pour Piou TCHEDRE (photo), président du HACAME, c’est normal qu’en ce moment où les chantiers sont ouverts partout sur le Campus d’expliquer aux étudiants les bienfaits, de ce qui se fait, et ce qu’ils doivent faire dans un futur proche.

’Il va falloir entretenir tout ce que se fait sur le campus et suivre les nouvelles orientations données par la présidence’, a-t-il dit.

Par ailleurs, les étudiants ont tout en exposant certains problèmes qui subsistent encore sur le campus de Lomé, salué le programme de ‘un étudiant, un ordinateur’ porté par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Kafui KPEGBA, deuxième vice-présidente de l’Université, représentante de l’administration universitaire à la rencontre, a salué la franchise des débats et surtout affirmé avoir pris bonne note des inquiétudes exprimées par les étudiants.

‘Vos comportements doivent être différents de ceux de l’homme de la rue’, lance-t-elle aux étudiants avant d’expliquer les procédures de création d’une association au Togo et de reconnaissance par l’Université de Lomé.

D’autres rencontres du genres sont prévues à l’avenir.