International

Jusqu’à sa mort, Johnny Hally¬day aurait donné de l’argent tous les mois à sa fille Le rockeur aurait également aidé finan¬ciè¬re¬ment son fils par le passé

Publié le samedi 17 février 2018, par Lemessager-actu

A l’heure où les diffé¬rents membres du clan Hally¬day se disputent l’héri¬tage de Johnny, RTL assure avoir eu accès à une série de docu¬ments dans laquelle le rockeur justi¬fie le choix de ne pas léguer d’argent à ses deux premiers enfants, Laura et David.

En trois ans seule¬ment, Johnny Hally¬day aurait rédigé pas un mais bien trois testa¬ments. Aujourd’hui, RTL assure avoir eu accès à « une série de docu¬ments nota¬riés » liés au plus récent de ces testa¬ments, celui signé en juillet 2014 devant un notaire de Los Angeles. Dans les quatre pages rédi¬gées en anglais et obte¬nues par le média, le rockeur cher¬che¬rait à justi¬fier sa déci¬sion de ne rien léguer à ses deux premiers enfants, Laura Smet et David Hally¬day. Ceux-ci auraient, selon leur père, « déjà reçu leur dû par le passé ».

Ainsi, dans le docu¬ment obtenu par RTL, le rockeur aurait dressé la liste des dons faits à Laura et David depuis de longues années. L’époux de Laeti¬cia Hally¬day aurait par exemple acheté deux appar¬te¬ments à sa fille aînée. L’un en 2003, dans le très cossu VIè arron¬dis¬se¬ment pari-sien, le second quatre ans plus tard, à deux pas du premier. A eux deux, ces achats auraient coûté 950.000 euros au chan¬teur. Somme à laquelle viennent s’ajou¬ter les verse¬ments de 5000 euros que Johnny Hally¬day virait chaque mois sur le compte de sa fille aînée et ce, depuis 2004. Au total, le père de famille aurait ainsi fait don à sa fille de plus d’un million et demi d’euros. Quant à David, son fils aîné, le rockeur assure l’avoir sorti d’affaire à la fin des années 90 en l’aidant à s’acquit¬ter d’un redres¬se¬ment fiscal de deux millions de francs. Quelques années plus tôt, il lui aurait déjà légué la moitié de sa maison située Villa Mont¬mo¬rency dont la valeur est aujourd’hui esti¬mée à plus de 10 millions d’euros. Avec le recul, Johnny Hally¬day aurait donc estimé que ces verse¬ments en tous genres étaient plus que suffi¬sant et que le reste de sa fortune devait désor¬mais béné¬fi¬cier à son épouse, Laeti¬cia, et à ses deux plus jeunes filles, Jade et Joy.

Crédits photos : Marechal Aurore/ABACA