COOPERATION

L’OTR, cas d’école pour la douane Comorienne

Publié le mardi 9 janvier 2018, par Lemessager-actu

Une délégation de l’administration douanière Comorienne, Conduite par MOINDJI MMADI, séjourne au Togo du 7 au 13 janvier 2018 dans le cadre d’une visite d’échange à l’Office Togolais des Recettes (OTR). L’objectif de la mission-deuxième du genre- vise à s’inspirer de l’expérience de l’Office qui a réussi à mettre en œuvre des réformes de dernières génération à travers le logiciel Sydonia World.

Une première rencontre de prise de contacte s’est déroulée le lundi 8 janvier au Commissariat des douanes et droit indirects personnellement présidée par le commissaire général par intérim de l’Office, Kodjo Adédzé.

Lors des échanges, la patron de l’office s’est réjoui de la coopération Sud-Sud entre le Togo et les Comores dont les échanges et visites seront mutuellement bénéfiques pour les deux administrations dans la mesures où celle des Comores dispose aussi d’une solide expérience en ce qui concerne la version Sydonia plus plus, même si elle aspire aujourd’hui à migrer vers le Sydonia World.

Douanier de formation, l’ex commissaire des douanes et des droits indirects- aujourd’hui- commissaire par intérim, a fait un bref aperçu des avantages du Sydonia World qui est un système plus souple permettant de dialoguer avec d’autres systèmes tout en favorisant la dématérialisation des opérations.

Kodjo Adédzé a par ailleurs rassuré ses interlocuteurs de la disponibilité de ses services techniques à leur décliner tout le chemin parcouru, leur permettant d’anticiper sur les difficultés dont le défi majeur reste à ce jour la sécurisation du Système.

Pour sa part, le Chef de la délégation a transmis aux autorités de l’OTR la reconnaissance de leurs homologues des Comores pour avoir accepté cette mission.

Il faut rappeler qu’une première délégation des administrations fiscale et douanière des Comores était à l’OTR en décembre 2016 pour échanger sur les réformes ayant abouti à la fusion des anciennes régies financières (douanes et impôt) en une administration unique.

@La rédaction