Politique

L’UFC souhaite aussi un dialogue inclusif

Publié le mardi 13 février 2018, par Lemessager-actu

L’Union des forces du changement (UFC, Opposition) a réitéré lundi dans un communiqué son appel en faveur de l’accélération de l’agenda des réformes convenues dans l’accord RPT/Unir-UFC. Cette sortie intervient quelques jours avant l’ouverture du 27e dialogue politique au Togo que le parti souhaite inclusif.

‘Le dialogue doit être inclusif, constructif, franc et sincère’, souligne le communiqué, signé par l’ancien ministre, et vice-président Brim Bouraima-Diabacte.

Le parti de Gilchrist Olympio a réaffirmé sa disponibilité à œuvrer dans le cadre du dialogue du 15 février pour la résolution définitive de la crise que connait le pays.

En rappel l’Union des forces du Changement a une alliance avec le parti au pouvoir lui donnant l’opportunité d’avoir certains cadres du parti au sein du gouvernement et au niveau des préfets.

D. Charly