FINANCE

La production de pétrole par le Togo : une erreur de reporting dans le rapport annuel 2016 de la Zone Franc (Communique de presse)

Publié le mardi 9 janvier 2018, par Lemessager-actu

Certains journaux privés du Togo ont évoqué, ces derniers jours, la production de pétrole au Togo. A l’appui de cette affirmation, qui a été relayée sur quelques réseaux sociaux, il est cité le rapport annuel 2016 de la Zone Franc élaboré par la Banque de France.
Ce rapport indique, par ailleurs, que la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) est la source des statistiques publiées sur la production de pétrole par le Togo.

Au regard de ces faits, la BCEAO voudrait apporter les éclaircissements ci-après :
– Le rapport annuel 2016 de la Zone Franc contient, en réalité, une erreur de
reporting dans la monographie économique du Togo. En effet, les données
attribuées au Togo, relatives à la production de pétrole, sont plutôt les statistiques
sur la Côte d’Ivoire. Il en est de même des chiffres sur les principales productions
agricoles vivrières et d’exportation, qui sont également ceux portant sur la Côte
d’Ivoire.
En d’autres termes, ce sont les tableaux sur les principales productions ivoiriennes
de pétrole, de cultures vivrières et d’exportation qui ont été, par erreur, reportés
dans la partie du rapport portant sur la monographie économique du Togo : en
effet, dans le rapport, les tableaux des pages 159 et 160 sur la Côte d’Ivoire sont
les mêmes que ceux qui figurent à la page 231 sur le Togo. Il s’agit donc d’une
erreur de reporting.

– La Banque Centrale estime que l’attribution, par erreur, des statistiques de
production de pétrole de la Côte d’Ivoire au Togo, ne doit en aucun cas être
considérée comme une preuve de la production de pétrole par le Togo. Au
demeurant, aucune information disponible à la BCEAO ne permet d’attester que le
pétrole est produit au Togo. La Banque Centrale dément donc fermement être la
source de l’information relative à la production de pétrole par le Togo.
La Banque Centrale rappelle que le rapport annuel 2016 de la Zone Franc peut être
téléchargé en intégralité sur le site internet de la Banque de France, et les erreurs
relevées peuvent être vérifiées.

Par ailleurs, la Banque de France ayant été informée de ces erreurs, publiera, dans les jours à venir, un errata sur son site internet.

@Communiqué de presse