SANTE

Le CHR d’Atakpame roule sur la bonne piste

Publié le jeudi 14 décembre 2017, par Lemessager-actu

Le président Faure Gnassingbé a remis jeudi cinq ambulances, dix véhicules de liaison et 100 motos au centre hospitalier régional (CHR) d’Atakpame (157 km de Lomé).

Les équipements acquis dans le cadre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), viennent s’ajouter aux différentes infrastructures de santé de la région des plateaux notamment la construction d’une unité de soin périphérique de soins à Gbewoule, centre médico-social à Agbonou, la réfection de l’hôpital préfectoral de Kpalimé avec bloc opératoire, bloc d’hospitalisation, bloc accompagnant, gynéco, .....

Lors de la remise du matériels, le président Faure Gnassingbé a rappelé aux fonctionnaires de l’hôpital, les fondements de la reforme de contractualisation en cours au Chr d’Atakpame, ainsi que ceux relatifs au Pudc. Il a félicité tous les acteurs dont l’adhésion et l’engagement ont permis l’obtention des résultats enregistrés sur les cinq mois de mise en oeuvre.

Le programme d’urgence de développement communautaire, est une initiative imagée par le chef de l’État pour améliorer les conditions de vie des populations vulnérables, vivant dans les zones peu ou mal desservies par les interventions classiques de l’État.

Il est structuré sur quatre axes notamment le développement d’infrastructures et équipements socioéconomiques de base, le renforcement des capacités institutionelles des acteurs nationaux de base, le développement de l’entrepreneuriat rural et le développement du système d’information géo-référencée des infrastructures ou équipements.

Les interventions permettent d’enregistrer des progrès majeurs et rapides dans des domaines prioritaires tels que l’éducation, la santé, la.protection sociale, l’accès a l’énergie, l’alimentation en eau potable....

Lancé il y a un an, le PUDC est l’un des instruments de la politique du gouvernement pour contribuer à l’amélioration des conditions de vies des togolaise vivant dans des communautés peu ou mal desservies par les infrastructures socioéconomiques de base.

La mise en oeuvre a été déléguée au programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD).
Charles Djade