Médias

Le bimensuel la Nouvelle risque la ‘suspension’

Publié le samedi 4 novembre 2017, par Lemessager-actu

La Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC) a adressé vendredi ‘une dernière mise en garde’ au bimensuel d’informations ‘La nouvelle’.

En cas de persistance des récidives la haute autorité se réserve le droit de saisir les juridictions compétentes en vue de la mise en œuvre des sanctions idoines prévues par la loi’, prévient un communiqué de l’institution.

L’autorité de régulation reproche au journal d’exceller dans les attaques personnelles, accusations sans preuves et des atteintes à l’honneur, injures et reproche au premier responsable du journal, auditionné, de n’avoir pas apporté ‘aucun élément de preuves et convaincre de la pertinence de ses écrits’.

L’exemple donné par l’instance remonte à la parution Numéro 25 du 15 octobre dans laquelle, des accusations graves ont été portées contre des officiers supérieurs des forces armées togolaises.

Pour la HAAC, qui se réfère au code de déontologie qui dispose que le journaliste assume la responsabilité des écrits rappelle la responsabilité de ce dernier dans la préservation de la paix.

Il ne s’agit pas du premier avertissement pour le bimensuel.