Médias

Les Journalistes s’imprègnent des conclusions du colloque sur les 25 ans de la constitution togolaise

Publié le lundi 27 novembre 2017, par Lemessager-actu

Après Kara, les animateurs d’émission en langues nationales des médias publics et privés sont à Kpalimé (120 Km de Lomé), depuis lundi à l’occasion d’une rencontre d’échanges avec les spécialistes des questions constitutionnelles.

Organisée par le centre de droit public de l’Université de Lomé (UL) en collaboration avec le PNUD, la rencontre qui se tient à ’Jess hôtel’ de kpalimé vise à outiller les professionnels des médias sur les acquis du colloque, faciliter l’appropriation des cadres conceptuels (réformes constitutionnelles et institutionnelles, alternance, référendum), favoriser l’appropriation et la dissémination des principes et valeurs de la dynamique des réformes dans un contexte démocratique pluraliste.

A l’ouverture des travaux, le préfet de Kloto, Assan Kokou Bertin a salué l’initiative des responsables du centre de droit public de l’UL et invité les participants à saisir cette opportunité en vue de contribuer à l’apaisement dans le débat en cours au Togo, à travers leurs émissions.

Le Professeur Kpodar, Vice- président de l’université de Kara, parlant au nom du président de l’Université de Lomé, a remercié les participants pour leurs disponibilités de venir à Kpalimé pour des échanges sur la constitution togolaise, celle de 1992.

’Nous ne sommes pas là pour faire un lavage de cerveau, mais plutôt pour partager nos connaissances avec vous sur les sujets qui font débat aujourd’hui’, souligné le Professeur Kpodar, l’un des spécialistes du droit public.

Plusieurs communications sur les thèmes comme, « Le colloque international de Lomé, 25 ans de constitution : capitalisation, leçons apprises et restitution », « Révision constitutionnelle, rétroactivité, référendum, cadres conceptuels, principes et enjeux dans le cadre des réformes », « pour la Vème république » et un panels sur l’état des lieux et défis des médias face aux enjeux des réformes, seront présentés, par les professeurs KINI, KPODAR et HOUNAKE, pour les premiers thèmes et par les confrères Hounkpati Olonou et Apollinaire Mewenemessè pour le panel.

Plusieurs recommandations sont attendues à la fin de l’atelier.

(En image la photo de famille)