EDUCATION

Les Universités publiques et Centres hospitaliers à l’ère de l’internet

Publié le jeudi 18 janvier 2018, par Lemessager-actu

Conscient de l’utilité que les TIC peuvent apporter aux étudiants et au monde universitaire, les ministres de l’économique, de l’enseignement supérieurs ont décidé d’implanter sur les campus de Lomé et Kara et centres hospitaliers le concept ‘Wifi Campus’. Il consiste à un déploiement de hotspots Wifi et l’accès à une connexion à l’internet haut-débit, à chacun des 72 000 étudiants, professeurs, médecins, personnels administratifs et hospitaliers sur les campus universitaires et le CHU du Togo (l’Université de Lomé, le Chu Campus, l’Université de Kara, le Chu Kara et le Chu Sylvanus Olympio).

Les installations ont été inaugurées ce jeudi après-midi sur le site du campus de Lomé dans une ambiance festive et cordiale.

Wifi Campus c’est aussi l’interconnexion des campus universitaires des villes de Lomé et de Kara. Les deux campus sont désormais reliés entre eux par un seul réseau informatique.

C’est-à-dire que les échanges de données entre les campus sont beaucoup plus rapides, que les contenues hébergés à Lomé sont disponibles à Kara et inversement et qu’il est possible de mettre en place des plateformes pédagogiques spécialisées entre les deux universités.

Ce campus virtuel unique qui permet au niveau national un accès à un intranet commun permet également d’être connecté au reste du monde et d’accéder ainsi à l’ensemble des ressources pédagogiques en ligne, aux bibliothèques virtuelles, aux MOOC, aux outils de messagerie etc…

‘Nous inaugurons ce jour une infrastructure, pas n’importe laquelle. Il s’agit bel et bien d’une infrastructure pour l’éducation qui touche ses trois dimensions structurantes, savoir, e-formation, e-recherche, e-gouvernance’, a déclaré Nicoué Broohm lors de la cérémonie.

Notre vision est de faire du Togo un véritable hub de services dans la sous-région’, a précisé Cina Lawson, ministre de l’économique numérique.

Wifi campus est donc une aventure qui devra contribuer à hisser les universités et les centres hospitaliers aux meilleurs standards internationaux.