Culture Evala Fashion Show à Kara, première édition

Les attentes des organisateurs comblées

Publié le mercredi 13 juillet 2016, par La Rédaction

Le rideau est tombé sur la première édition d’Evala Fashion Show, le plus grand événement de mode à ce jour, au Nord du Togo. L’apothéose des manifestations s’est ténue le 9 juillet à Kara en présence du chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Cette première édition d’EvalaFashion Show a été l’occasion d’inaugurer l’auditorium de la maison des jeunes de Kara, une inauguration faite par les soins du président de la république lui-même, qui a en outre assisté personnellement de bout en bout le spectacle.

En effet, la soirée a démarré par le dévoilement d’une plaque par le Président de la République, marquant ainsi l’ouverture officielle de l’auditorium moderne d’une capacité de 1000 places.

Dans son intervention, le Préfet de la Kozah, Colonel Bakali s’est réjouit de l’initiative et rendu hommage au chef de l’Etat pour ce geste qui vient prouver encore une fois son engagement aux côtés des jeunes, avenir du Togo de demain.

« Nous savons votre amour pour la jeunesse togolaise, et votre engagement à faire d’elle, des élites de demain dans tous les domaines, soyez remercié excellence monsieur le président de la république », a laissé entendre le préfet. Il a en outre salué la présencedes délégations étrangères participantes à cet événement culturel international dont s’honore Kara. « C’est là, le signe que vous avez confiance en vous et en ce que vous faites. Continuez, car vous êtes porteurs d’espoir pour la jeunesse de notre sous région et de notre continent », a ajouté le préfet à l’endroit des jeunes.

Parlant au nom des bénéficiaires du joyau, le représentant des jeunes, a pour sa part remercié le Président de la République pour « cette belle infrastructure d’une grande utilité pour l’épanouissement de la jeunesse », et pour la singulière manière qu’il choisie pour faire découvrir ce joyau à travers un spectacle culturel international de haut niveau « dans un décor de rêve ». Il a au nom de ses pairs promis de veiller à un usage judicieux des lieux.

La ministre en charge du Développement à la base, de l’Artisanat et de l’Emploi des jeunes, Victoire Dogbé a clôturé les allocutions en rappelant la vision du gouvernement en matière de promotion de la jeunesse et indiqué les composantes de la maison des jeunes de Kara ainsi que les perspectives.

C’est après cette étape protocolaire que le spectacle a dévoilé ses artifices à un public particulièrement conquis.

Evala Fashion Show se veut l’événement de mode le plus proche de la population togolaise, en général, et de la population locale, en particulier. Ce fut l’occasion de prouver à toute cette jeunesse qui s’est massivement déplacée, que la mode est partie intégrante de la culture et des traditions, qu’elle est vecteur de développement, et d’autre part qu’elle reste accessible à tous, et surtout, qu’elle est pourvoyeuse d’emplois.

Le Président de la République a souhaité un spectacle de haute facture pour démontrer que toutes les localités de notre pays méritent le beau et le bien sans distinction. Pour ainsi dire, la grande qualité de l’événement, sans couac a donc tenu compte des exigences du Chef de l’Etat. Ce fut en accès libre et gratuit.

L’espace d’une nuit, Kara était devenue la capitale de la mode africaine. A l’affiche du défilé des créateurs talentueux de renommée internationale : Ciss Saint Moïse (pendant longtemps Président de l’association des créateurs de Côte d’Ivoire), Anderson D. Ciseaux d’or, Koro DK du Burkina Fasô, Mamadou Fall du Senegal, Abrantie du Ghana, Castermann du Bénin. Ces créateurs étrangers étaient soutenus par des valeurs togolaises de la mode telles que : Desmo Design, Style César, Elima, et DC Design.

Ont défilé pour tous ces créateurs, sur une chorégraphie originale du Togolais Papson, des mannequins internationaux venus de plusieurs pays Africains et d’Europe ainsi que des Togolais. L’un des objectifs de cet événement étant de contribuer à la professionnalisation des métiers de la mode au Togo par le brassage des professionnels.

Le défilé a été ponctué d’intermèdes musicaux d’une haute volée musicale et artistique (danse) assurés par Almok, MastaPopa et la Guest star de l’évènement, la Nigériane YemiAlADE, sacrée "meilleure artiste féminine africaine aux MTV Awards l’an dernier’’. Son "show" a particulièrement déchaîné le public, qui, à un moment donné, n’a pas résisté à envahir la scène, tout en liesse et en dansant.

La soirée fut présentée en maestria par le togolais Patrick Amendah et l’Ivoirienne Isabelle Anoh, très célèbre présentatrice d’événements mode internationaux et animatrice d’émissions de mode à la télévision publique ivoirienne RTI.

Le décor féerique de la scène sous le thème des "mille et une nuits" porte la signature du Libanais RedaFawaz installé en Côte d’Ivoire et classé parmi les meilleurs décorateurs d’événements au monde. C’est dire tout le professionnalisme et le caractère multi culturel que le Président de la République a souhaité imprimer à l’événement.

Les Maisons des Jeunes, parues primordiales lors de l’élaboration de la politique nationale de la jeunesse, sont des espaces ouverts aux jeunes et aux adultes en vue de développer leur potentiel, talent et leur esprit d’entreprise.

A ce jour, 5 maisons des jeunes ont été construites au Togo (Lomé, Atakpamé, Sokodé, Kara, Dapaong).

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine, avec autant de couleurs et encore plus de surprises à en croire les organisateurs, qui se sont dits comblés.