FINANCE

La BOAD a échangé avec les responsables des médias

Publié le mercredi 24 janvier 2018, par Lemessager-actu

Les grandes ambitions de la Banque Ouest-Africaine pour le Développement (BOAD) pour la nouvelle année 2018 ont été exposées mercredi aux professionnels des médias, lors d’un dîner de presse organisé dans un hôtel de la place. A la manette de cet exercice, la cellule communication et de marketing de l’institution.

Placé sous le thème, quel est l’impact des projets et interventions de la BOAD dans la vie des populations des huit (08) pays où intervient la BOAD, la rencontre a permis à la direction la communication de revenir sur le bilan de la banque pendant les 44 années d’existence au service du développement des pays de l’espace Uemoa.

Selon Serge André-Phillippe BOUAH, directeur de la communication de la BOAD, plus de 1000 projets ont été financés par l’institution bancaire , lesquels devront être véhiculés dans les presses pour une large diffusion dans la population.

Ce qui a-t-il affirmé confère à la presse le statut de partenaire important de l’institution.

Ainsi au cours de 2018, la BOAD qui devra célébrer ses 45 ans souhaite poursuivre le financement des projets prioritaires de développement rural, de construction d’infrastructures modernes et de télécommunications.

Les quelques heures d"échanges très fructueux ont servi d’occasion pour les responsables de la communication de la banque et les responsables des médias d’explorer les voies et moyens pouvant conduire à la définition d’un cadre de franche collaboration entre la banque et les organes de presse ainsi que les possibilités de financement par la banque des petits projets portés ces derniers.

Pour rappel, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l’institution commune de financement du développement des Etats de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA). Elle a été créée par Accord signé le 14 novembre 1973. La BOAD est devenue opérationnelle en 1976. Les Etats membres sont : le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.