Médias

Média : L’OTM préoccupé par les menaces récurrentes à l’endroit des journalistes

Publié le mardi 27 février 2018, par Lemessager-actu

Dans un communiqué rendu public ce jour, l’Observatoire Togolais des Medias(OTR) se dit « sérieusement préoccupé par les menaces récurrentes à l’encontre des journalistes au Togo et condamne avec la dernière vigueur ces actes attentatoires aux libertés de presse, d’expression et d’opinion  ».

« Depuis le début de la crise socio-politique au Togo en Août 2017, des professionnels des médias sont victimes de menaces de tout genre en raison de leurs opinions ou de la ligne éditoriale de leur organe. Ces menaces sont proférées particulièrement sur les réseaux sociaux, alors que cela ne devrait pas être ainsi compte tenu de la liberté de presse et de la liberté d’expression si chèrement acquises et qui constituent le soubassement de toute démocratie.

Le dernier cas en date dont l’Observatoire Togolais des Médias (OTM) a été saisi par les victimes, est celui des journalistes Sam DJOBO et Arimiyao TCHAGNAO, directeurs de publication respectivement de « l’Eveil de la Nation » et de « Nouvelle Opinion » en voyage en Europe depuis le 17 février 2018. Ils sont traités sur les réseaux sociaux de « journalistes ventocrates en mission en Europe pour émousser les ardeurs des militants de l’opposition de la diaspora » et menacés d’agressions par « jets des oeufs et d’eau sale de cuisine ». Leurs têtes sont mises à prix avec leurs photos étiquetées « wanted » », écrit le communiqué qui demande par ailleurs « aux formations politiques dont les activistes des réseaux sociaux se réclament, de condamner formellement ces actes répréhensibles ».

En fin, «  l’organe d’autorégulation des médias invitent les autorités togolaises à renforcer les mesures visant à garantir la sécurité et l’intégrité physique des professionnels des médias  ».