Société

Mise en œuvre de l’axe 3 du PND:Le mouvement « Amies et Sœurs » veut jouer sa partition

Publié le mardi 29 octobre 2019, par Lemessager-actu

Un mouvement pour contribuer à la mise en œuvre de l’axe 3 du Plan National de Développement(PND). Il s’agit du mouvement dénommé « Amies et Sœurs » (MAS). Le lancement officiel de cet mouvement s’est fait le lundi dernier à Lomé autour du thème : « Œuvrons pour le bien-être des populations  ».

Selon les membres du mouvement, la mission de « Amies et Sœurs », est d’être aux côtés des couches les plus vulnérables afin de leur apporter le soutien nécessaire pour leur épanouissement.

Le mouvement parrainé par le maire de la commune Ogou 3, Dieudonné Thaddée est né depuis 2017 sur les cendres d’un club qui regroupait les femmes et les amies. C’est une organisation qui entend aider et accompagner particulièrement les femmes.

Selon la présidente Yolande Awadé, la mise en place du mouvement fait suite à l’appel du Chef de l’État, Faure Gnassingbé lors de son dernier passage à l’Assemblée nationale à tous les citoyens togolais afin qu’ils apportent leur pierre à la construction du pays.

« A travers cette cérémonie de lancement des activités, notre mouvement vient répondre à cet appel du Chef de l’Etat », laisse entendre Yolande Awé.

Pour elle, le mouvement va jouer un rôle majeur dans l’exécution de l’axe 3 du PND lancé en mars dernier par Faure Gnassingbé qui s’appuie sur la consolidation du développement social et le renforcement du mécanisme d’inclusion.

Notre combat vise à assurer la prise en compte effective des principes fondamentaux d’équité, d’inclusion et de durabilité dans l’ensemble du processus de mise en œuvre du PND, a ajouté la président du mouvement.

« Amies et Sœurs » a déjà annoncé des actions sur le terrain. Bientôt, il y aura le démarrage des travaux de réhabilitation de la maternité de la commune Ogou 3 et cela ne va pas tarder à en croire les membres du mouvement.