SANTE

Mise en œuvre du PND et contribution de la diaspora:L’inventeur togolais TATAKO André présente ses inventions aux autorités togolaises

Publié le mercredi 27 novembre 2019, par Lemessager-actu

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme national de développement 2018-2022, le Togolais à travers la diaspora a besoin de la contribution aussi des investisseurs étrangers, du secteur privé que de sa diaspora. Et c’est pour jouer sa partition à la réussite de ce programme que l’Enseignant chercheur et inventeur togolais de l’université John Moores de Liverpool et de plusieurs universités de Chine, Dr BATAKO André a présenté hier mardi ses inventions aux autorités togolaises. Une occasion pour lui de faire aussi un don de matériel désinfectant au ministère de la santé.

En effet, convaincu que le Togo, pour réussir la mise en œuvre de son plan national de développement, a besoin de la contribution de l’ensemble de tous ses fils et fils, BATAKO André qui, après sa formation à l’université de Lomé en génie mécanique, est parti se former en Russie en production mécanique avant de se spécialiser en génie informatique pour devenir aujourd’hui la coqueluche des grandes universités du monde, est revenu dans son Togo natal pour apporter sa contribution et son savoir-faire à la réussi du PND, à travers les innovations qui révolutionnent déjà les pratiques en occident.

La cérémonie de présentation de ces inventions innovantes a été présidée par le ministre délégué auprès du ministère de l’eau TCHEDE Kanfitim et le ministre de la santé, Pr Mijiyawa.

Il s’agit de la technologie Hycolin qui est un puissant désinfectant qui détruits toute sorte de microbe à travers la destruction de l’ADN empêchant ainsi le microbe de se régénérer.

Cet Hycolin permet ainsi de désinfecter les ménages, les hôpitaux, les fermes d’élevages …

La seconde technologie inventée par ce génie togolais est une machine infra-rouge utilisant les UV pour sécher les produits agricoles à la même température que celle du soleil. Elle permet ainsi non seulement de lutter contre les pertes post écoles, mais surtout de conserver la qualité des produits, car en séchant des produits à une température au-delà de 45°, ces produits perdent leur substances nutritives. Or, les technologies qui existent actuellement sur le marché, sèchent les produits à une température de plus de 100°.

Pour Tchédé Kanfitim, cette technologie est une réponse aux réalités du Togo qui est un pays essentiellement agricole et qui, dans le cadre du PND, mise dans son axe2 sur la production et la transformation des produits agricole.

Il a invité tous les togolais à apporter chacun à son niveau sa pierre à la réussite du PND en suivant l’exemple de la diaspora togolaise.

Le Pr Mijiyawa a pour sa sa part salué ce geste de ce compatriote de la diaspora et surtout ce don de désinfectants.

Il faut rappeler que le don est fait en collaboration avec AFECT-International , une société spécialisée dans la distribution des produits désinfectants et d’hygiènes