Justice

Mise en œuvre du programme de réparations : Le...

Publié le mardi 13 novembre 2018, par Lemessager-actu

Mise en œuvre du programme de réparations : Le HCRRUN outille les journalistes

Un atelier de formation sur le programme de réparations des victimes d’actes politiques que pilote le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale(HCRRUN) s’est ouvert à Lomé ce jour 13 novembre 2018.

Initié par le HCRRUN avec le soutien du gouvernement togolais et du PNUD, la rencontre vise outiller les professionnels de médias de la presse écrite sur plusieurs thématiques en lien avec la mission dévolue à l’institution que dirige Awa-Nana Daboya, afin de permettre aux journalistes d’accompagner efficacement le processus.

« Il y a deux ans on a sollicité votre accompagnement et votre contribution à la réussite de notre mission. La première étape des indemnisations vient de se passer avec brio, vous en convenez avec moi. Et tout au long de cette étape, pendant les 11 mois d’exécution, donc de mise en œuvre de cette étape nous avons apprécié, l’apport, la contribution, l’accompagnement, et si on parle aujourd’hui d’efficacité, d’efficience de notre mission pendant cette étape, c’est bien grâce à vous journalistes et autres des médias. Par conséquent, nous entamons la deuxième étape avec les 5 milliards qui ont été octroyés par l’Etat, auquel nous disons toujours notre reconnaissance pour ce sens de responsabilité. Et donc, nous avons estimé nécessaire, de vous convier à nouveau pour vous dire que nous entamons la deuxième étape et nous attendons de vous encore plus d’engagement, plus d’accompagnement pour plus d’efficacité à cette mission  », a laissé entendre la président du HCRRUN, Awa-Nana Daboya.

Rendant hommage aux victimes des violences politiques que le pays a connu depuis 1958, et en s’inclinant devant la mémoire des illustres disparus puis en souhaitant prompte guérison aux blessés, le ministre de la Communication, Guy Madjé Lorenzo a rappelé le contexte dans lequel le HCRRUN a été mis sur pied. Il a salué le franc succès de l’opération dans la première étape.

Pour lui, ce succès est une preuve de l’engagement du peuple togolais à œuvrer pour la paix et pour la réconciliation.

S’adressant aux responsables du HCRRUN, le ministre a laissé entendre que ces bons résultats ont été possibles grâce « aux acteurs impliqués dans le processus et de façon particulière aux professionnels des médias qui ont joué un rôle de premier plan  ».

Aux participants, le ministre Lorenzo a relevé la responsabilité qui est le leur devant l’histoire en étant des acteurs et témoins oculaires de la mise en œuvre du volet indemnisation des recommandations du programme de réparations.

« De vos écrits dépendront dans une large mesure l’accueil que les victimes réserveront à la mission que le chef de l’Etat à confié au HCRRUN. De vos publications dépendra l’avenir et de l’unité que les togolais appellent tous de leur veux  », a ajouté le ministre à l’endroit des journalistes avant de saluer l’organisation de la série de formations à l’endroit des hommes de médias à qui il a invité à jouer leur partition dans la construction d’une nation solidaire et pour l’apaisement des tensions pour un meilleur vivre ensemble.

Plusieurs communications seront développées au cours de ces deux jours de rencontre. Il s’agit de la communication sur la justice transitionnelle, la communication sur le mandat et la mission du HCRRUN, communication sur la prise en charge des victimes et enfin, une communication sur le rôle du journaliste dans l’accompagnement du HCRRUN.

Une autre série de formation est prévue courant la semaine pour les médias en ligne.