Société

Mois de la diaspora : C’est parti pour 4 semaines d’échanges et de concertations

Publié le jeudi 6 septembre 2018, par Lemessager-actu

Annoncée depuis quelques mois, l’initiative du ‘’’mois de la diaspora’ ‘ a été officiellement lancée ce mardi 5 septembre à Lomé par le Conseiller spécial du président de la République chargé des togolais de l’extérieur, Pacôme Yawovi Adjourouvi.

L’évènement qui porte les griffes du comité et de la cellule Diaspora du Collectif des jeunes pour le développement (CJD) se veut un espace de concertation, d’échanges, de partage d’idées et d’expériences ainsi que de renforcement des relations entre le Togo et sa jeunesse d’une part et d’autre part, le Togo et ses fils vivant à l’étranger et les communautés étrangères au Togo. Cette première édition est placée sous le thème, ‘’émigration, décentralisation et opportunités de développement’’.

Ainsi, pendant tout le mois de septembre et ce jusqu’ au 5 octobre, date apothéose, les initiateurs accompagnés des délégués des togolais de l’extérieur, du comité de la diaspora togolaise pour le développement, du collectif des jeunes pour le développement vont sillonner les grandes villes du pays comme un évangéliste pour apporter un message à tous les fils et filles du pays, à savoir : ‘’notre parti politique est le Togo, notre candidat le développement et notre programme, est Agir pour bâtir la Cité’’.

La diaspora togolaise est une mine d’or pour le pays. Elle est un véritable partenaire au développement.

Estimée aujourd’hui entre 1,5 et 2 millions de personnes dont les 2/3 sont en Afrique, la diaspora togolaise doit saisir les opportunités offertes par les pouvoirs publics pour participer au développement du pays, se résument les interventions officielles au lancement.

Pour le Conseiller spéciale du président de la République chargé des togolais de l’extérieur, Pacôme Yawovi Adjourouvi, le chef de l’Etat a entrepris depuis quelques années des actions visant à renforcer la mobilisation et la capitalisation des potentialités diverses de la diaspora à travers notamment la mise en place d’une direction des togolais de l’extérieur près le ministère des affaires étrangères. A cela s’ajouter la nomination d’un conseiller spéciale en charge des Togolais de l’extérieur.

« En tant que partenaire au développement, la diaspora togolaise est invitée à s’impliquer également dans le développement communautaire et mieux s’organiser ‘’, a-t-il dit, avant de féliciter les organisateurs de l’évènement.

Félicitant les initiateurs au nom du président de république M. Pacôme a laissé entendre que les enseignements issus de cet évènement contribueront à coup sûr à développer et à enrichir des partenariats stratégiques avec la diaspora.

« Comparée à la population togolaise du dernier recensement, on se rend compte de l’importance en proportion de cette diaspora comme ressource humaine indispensable pour le développement du Togo  », a déclaré de son côté M. Orphé Adom, président du comité d’organisation.

Au plan économique et financier, poursuit-il, les togolais de la diaspora ont envoyé au pays par transfert 168 milliards en 2012, 187 milliards F Cf en 2013 et 287 milliards F Cfa en 2017, dépassant le volume de l’aide public au développement.
« Ces différents transferts ont rapporté en moyenne un peu plus de 14 milliards de recettes fiscales au Togo. Ces chiffres démontrent à suffisance, l’importance et le poids économique que représente la diaspora  » a indiqué M. Adom, rappelant que la diaspora togolaise et celle africaine sont une richesse sur plusieurs plans pour le Togo et l’Afrique.

Selon les organisateurs, l’évènement se veut annuel et se propose d’être à chaque édition la passerelle par laquelle la diaspora peut venir contribuer au développement du Togo