Economie

« Nous allons rendre Internet à très haut débit accessible à tous en 2020 »

Publié le jeudi 29 août 2019, par Ahiable Raphael

Affoh Atcha-Dedji est à la fois le dirigeant de TOGO CELLULAIRE et du groupe TOGOCOM. Pour le premier, il donne un aperçu des innovations qui font de lui un leader sur le marché. Pour le second, il explique que le modèle holding assure la rentabilité et la performance du groupe dans la sous-région.

Directeur général de l’opérateur mobile TOGO CELLULAIRE, vous êtes aussi depuis janvier 2018 le manager du groupe TOGOCOM, une holding des communications électroniques au Togo. Pouvez-vous nous parler des orientations stratégiques et des objectifs de ce groupe détenu à 100 % par l’État et qui possède plusieurs filiales ?

Affoh Atcha-Dedji : Le groupe TOGOCOM est aujourd’hui une synergie de forces et un instrument de développement qui offre de manière globale une pluralité de services de télécommunications tant mobile que fixe. Un personnel dévoué s’emploie à fournir des solutions de communication adaptées à tous les usages particuliers et professionnels, et ce à tous les niveaux organisationnels. En effet, l’économie numérique est devenue un moteur de développement majeur. Que ce soit sur le plan industriel, agricole, sanitaire, culturel ou sportif, entre autres, elle est omniprésente. Les télécoms sont donc un secteur stratégique pour notre pays et un levier de croissance indispensable. Le gouvernement a souhaité donner au groupe TOGOCOM les moyens de devenir un modèle de rentabilité et de performance dans la sous-région. Derrière cette ambition, l’objectif majeur fixé par le chef de l’État et le gouvernement est de rendre l’Internet haut débit accessible à tous les Togolais en termes de couverture, de qualité de service, de prix et de disponibilité. La structuration sous forme de holding permet d’assurer une coordination forte (vision, autorité et contrôle) pour définir la stratégie, fixer et contrôler les objectifs, gérer les partenaires stratégiques, prioriser les ressources, gérer les moyens communs et alimenter la création de nouveaux business, ainsi que de maintenir la cadence de création de milliers d’emplois indirects grâce à notre politique de distribution, de proximité et d’accessibilité pour nos produits et services.

Sur le marché du mobile, quelle est la stratégie de TOGOCEL pour conserver et défendre sa position de leadership ?

Vingt et un ans après sa création, TOGO CELLULAIRE demeure l’un des fleurons de l’économie nationale. Aujourd’hui, le groupe TOGOCOM se positionne sur les options digitales conduisant à des solutions aussi innovantes que pérennes. La digitalisation, voire la dématérialisation des flux financiers, est notre priorité en vue de faciliter les opérations de la vie courante et de réduire au quotidien la fracture numérique. Pour nous, le défi est quotidien et permanent. Par exemple, notre service de paiement mobile TMoney est une innovation de taille qui contribue de manière pragmatique à la digitalisation et à la dématérialisation des différents flux entrant dans les processus d’échanges économiques et numériques. Nous enregistrons plus d’un million sept cent mille clients qui ont adopté le service. Nous pouvons aussi mentionner le succès enregistré avec le projet Agri-PME qui permet de verser directement aux agriculteurs, sur le porte-monnaie électronique TMoney, le montant de la subvention octroyée par l’État togolais pour l’achat d’engrais, et l’intégration des partenaires pour le paiement de factures : électricité, télécom, eau, Canal+, kits solaires BBOX (programme CIZO), frais d’inscription dans les écoles et universités, frais de douane au parc de véhicules d’occasion (PVO) du port autonome de Lomé, impôt sur le revenu des transporteurs routiers (IRTR) de l’OTR, frais liés aux prestations de la Direction des transports routiers et ferroviaires (DTRF) comme le permis de conduire, l’immatriculation auto et moto ainsi que les titres de transport, primes d’assurance avec, notamment, GTA-C2A et Beneficial Life, cotisations sociales de la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS) du Togo, etc. Le dernier indicateur distinctif de notre leadership concerne notre certification aux normes internationales de management qualité ISO 9001 version 2015, environnementales ISO 14001 version 2015 et de sécurité de l’information ISO 27001 version 2013, une première en Afrique de l’Ouest pour un opérateur de téléphonie mobile. Autant d’arguments qui prouvent que nous mettons un accent très particulier sur la qualité du service et la satisfaction de notre clientèle. Enfin, au-delà de ce leadership, notre priorité demeure la satisfaction de toute notre clientèle à travers l’amélioration constante de la qualité de service, la vulgarisation d’Internet très haut débit, l’accessibilité à nos produits et services, la digitalisation et la dématérialisation des flux financiers, la densification du réseau pour une qualité d’écoute irréprochable et l’extension de la couverture 4G+ sur toute l’étendue du territoire national.

Justement, quels sont les atouts de l’obtention de la 4G en 2018 ?

Le vendredi 27 juillet 2018, à la surprise générale, nous lancions la 4G+LTE, confirmant encore une fois notre leadership dans le secteur de la téléphonie mobile au Togo. Avec TOGO CELLULAIRE, le Togo accédait ainsi au quota restreint des pays de la sous-région ayant la technologie de quatrième génération. Nous devenions donc de ce fait le 1er réseau 4G+ au Togo. Pionnier de l’Internet mobile et des services à forte valeur ajoutée, TOGO CELLULAIRE se positionne aujourd’hui, avec sa 4G+, comme un acteur majeur de la révolution numérique au Togo. Un des axes forts de notre responsabilité sociétale est de réduire la fracture numérique, de faciliter la digitalisation et de conforter une culture numérique puissante ainsi que son appropriation par toutes les couches de la population togolaise. Moins d’un an après le lancement officiel de la 4G, nous couvrons déjà toutes les grandes villes du Togo. La 4G+ permet à toute notre clientèle de bénéficier du meilleur de la technologie mobile. À notre époque de révolution numérique où la majorité des entreprises ont Internet comme outil de base, elle facilite les échanges commerciaux et professionnels, contribuant à l’amélioration de leur positionnement sur le marché concurrentiel, avec à la clé une augmentation substantielle de leurs rendements.

En qualité de manager de cette nouvelle holding TOGOCOM, quelles sont vos priorités pour 2019 et 2020 ?

Nos priorités pour 2019 et 2020 sont de rendre l’Internet très haut débit accessible à tous, d’assurer la qualité du réseau, d’améliorer encore la gestion de la relation client, et enfin d’apporter des solutions innovantes aux besoins de digitalisation des échanges économiques. Ce sont autant d’indicateurs pour lesquels nous accordons une importance capitale à l’innovation en termes de service à destination des jeunes et à l’amélioration de la couverture nationale. En ce qui concerne notre responsabilité sociétale, nous allons renforcer notre identité d’entreprise citoyenne auprès des couches les plus vulnérables. Les projets dans le domaine des TIC bénéficieront aussi d’une attention particulière.

Propos recueillis par Paul de Manfred
Économies Africaines - Édition Togo 2019