Société

Partenariat CNP-Togo et ANPGF : Un accord qui ouvre une porte vers l’espérance, selon Laurent Tamegnon, le Président du CNP-Togo

Publié le jeudi 27 août 2020, par Lemessager-actu

Le Conseil National du Patronat du Togo (CNP-Togo) et l’Agence Nationale de Promotion de Garantie de Financement des PME/PMI (ANPGF) ont procédé ce jeudi 27 août 2020 à la signature d’un contrat de partenariat à Lomé.

La convention signée, côté CNP-Togo par Laurent Tamegnon Président du CNP-Togo, et de l’autre par la Directrice Générale de l’ANPGF, Madame Naka G. de SOUZA , a pour objectif de définir un cadre formel des relations entre les deux institutions pour la promotion et le développement des Petites et Moyennes Entreprises, ceci, en leur offrant des services financiers adéquats et un encadrement approprié pour leur développement.

Le partenariat portera, entre autres sur les domaines du plaidoyer pour la mise en place des mesures incitatives de création de PME/PMI, notamment dans les régions du pays, une assistance mutuelle pour une meilleure connaissance des missions et objectifs des deux institutions par les dirigeants des PME/PMI, les promoteurs et porteurs de projets.

Par ailleurs, l’accord permettra l’échange d’expériences et de ressources humaines sous forme de coopération entre experts et techniciens, puis l’assistance technique mutuelle entre les parties dans leurs domaines de compétence respectifs.

Pour Laurent Tamegnon, ce protocole d’accord arrive à point nommé, car c’est le moment où le secteur privé en a le plus besoin. Pour lui, l’ on est dans un « moment de morosité de l’activité économique » avec de sérieuses inquiétudes, voire de graves préoccupations en ce qui concerne la relance de l’économie dans un contexte de crise sanitaire liée au Covod19.

Aussi relève-t-il l’espoir que revêt l’accord de partenariat entre les deux institutions.

«  A présent, nous pourrions commencer par créer des voies d’accès au financement pour les PME/PMI. Et c’est en cela que cet accord de partenariat ouvre pour nous une porte vers l’espérance  », a indiqué Laurent Tamegnon.

La Directrice Générale de l’ANPGF Madame Naka G. de SOUZA a de son côté assuré que l’institution qu’elle dirige compte donner à cet accord un contenu concret dans le respect des clauses acceptées d’un commun accord.
Germain Doubidji