EDUCATION

Promotion de l’excellence et soutien aux élèves démunis : Clément Awesso offre des fournitures scolaires aux élèves des 12 cantons de la préfecture de Yoto

Publié le samedi 31 août 2019, par Lemessager-actu

C’est devenu presque une tradition ces dernières années pour Clément Awesso. A l’approche de chaque rentrée scolaire, ce cadre de la préfecture de Yoto, met la main à la poche, pour aider les élèves de sa préfecture qui ont fait montre du sérieux au cours de l’année scolaire écoulée, en obtenant une bonne moyenne pour passer en classe supérieure.

Ainsi, pour la rentrée scolaire 2019-2020, qui est prévue pour le 16 septembre prochain, M. Awesso s’est fait une fois encore signalé à travers un don de fournitures scolaires aux élèves des 12 cantons de la préfecture de Yoto.

Composé de cahiers, de livres, d’ensembles géométriques etc… le don vise à soulager les parents dont les moyens sont limités et qui éprouvent des difficultés à acheter les fournitures scolaires à leurs enfants. Il vise également à encourager l’excellence, et permettre aux bénéficiaires de poursuivre les études sans trop de soucis.

La cérémonie de remise officielle du don s’est déroulée ce jour 31 août 2019, au lycée d’Ahépé, en présence de plusieurs autorités politiques et administratives. Étaient également présents, les chefs traditionnels, les cadres du milieu, les parents d’élèves et les élèves.

Pour cette année, Clément Awesso a mis l’accent sur le travail des jeunes filles, particulièrement celles qui se sont distinguées de par leur travail, durant l’année scolaire écoulée aux différents examens. Une manière pour lui de soutenir la politique de promotion de la femme prônée par chef de l’État Faure Gnassingbé .

Dans son mot de bienvenu, M. Assignon, régent du canton d’Ahépé, s’est réjoui de l’initiative et du choix de son canton pour la deuxième fois, pour abriter la cérémonie.

Pour lui, l’initiative marque l’expression d’une vision, celle de valoriser l’excellence.

Il a rendu hommage au généreux donateur pour « ses initiatives louables".

« C’est un signal fort qui permet de reconnaître l’engagement des cadres dans la lutte pour le développement de la préfecture », a-t-il laissé entendre. Il a invité les autres cadres à emboiter le pas à Clément Awesso.

S’adressant aux élèves bénéficiaires, M. Assignon les appelé à la rigueur dans leur apprentissage, surtout à ne pas se laisser distraire ni guider sur un mauvais chemin. Car, pour lui, « l’éducation est larme la plus puissante pour changer le monde » citant ainsi Nelson Mandéla.

Intervenant au nom du donateur, M. Lèguêdê Crespin, président des cadres de la préfecture de Yoto a appelé à l’union entre les filles et fils, cadres de la préfecture.

Pour lui, la culture de la paix, du vivre ensemble, à laquelle est attaché M. Awesso doit également faire partir du comportement de chaque fille et fils du milieu. "Car, le développement tant voulu pour la préfecture passe aussi par là". Selon M. Lèguêdê, la démarche de Clément Awesso, s’inscrit dans l’esprit du mandat social du chef de l’État. Il a invité les bénéficiaires à faire bon usage du don en continuant par travailler, "ce qui pourra encourager le donateur à en faire davantage et même mieux".

Il a par ailleurs invité les chefs traditionnels, gardiens des us et coutumes à jouer leur partition pour aider les cadres du milieu à changer la donne afin que Yoto redevienne ce qu’elle était avant. Il a enfin insisté sur l’idée de la mise en place d’un programme d’orientation scolaire pour aider les élèves.

Outre la distribution des fournitures scolaires aux élèves démunis, des prix d’excellence ont été donnés aux 4 premières filles de la préfecture, aux quatre meilleurs lauréats et aux cinq meilleures filles de chaque examen dans chaque canton.

a partir de cette année, M. Awesso a décidé d’instaurer un système de tutorat dans les cantons pour s’occuper des élèves durant leur vie scolaire jusqu’à à leur entrée dans la vie active.

D’autres intervenant dont l’ambassadrice de la paix, ont expliqué la nécessité de cultiver le vivre ensemble et la paix dans nos comportements.

La préfecture de Yoto est composée des cantons d’Ahépé, amoussimé, kouvé, Essè, Gboto, Sedomé, tokpli, tchékpo, tabligbo, zafi, Tometicondji, kinicondjide.

Outre ces 12 cantons, un canton informel composé d’indigènes a également eu droit au don.

Selon l’entourage du donateur, le don s’évalue à une dizaine de millions de fcfa.