Economie

Secteur du transit et de la logistique : L’ACAD relance ses activités

Publié le dimanche 12 mai 2019, par Lemessager-actu

Redonner confiance aux investisseurs, c’est l’engouement qui a suscité le redémarrage officiel des activités de l’ACAD (Association des Commissionnaires Agréés en Douanes. L’annonce de cette reprise d’activités a été faite le vendredi 10 mai 2019 à Lomé devant les médias.

L’initiative se veut un cadre de réflexions et d’actions des professionnels du secteur de transit et de logistique.

L’ACAD, dans le souci de valoriser les compétences dans ce secteur et de redonner un nouveau visage aux investisseurs afin de contribuer considérablement au développement de l’économie togolaise, s’est dotée d’une mission. Celle de défendre les intérêts des entreprises membres, d’analyser des pratiques et des prises d’initiatives liées à la profession et de jouer le rôle d’interlocuteur légitime vis-à-vis des autorités ou tout autre partenaire économique du secteur.

"Nous allons aider le pays à mobiliser davantage de recettes car l’Etat en a besoin pour financer des projets", a laissé entendre le vice président de L’ACAD, Félix Hounkpè.

Pour le président de l’association, Kokouvi Gafan, il s’agit de constituer une force de propositions pour une meilleure organisation du secteur tout en renforçant l’apport à l’émergence de l’économie nationale.

L’association des Commissionnaires Agréés en Douanes est un regroupement de plusieurs sociétés jouissant d’un agrément de commissionnaires en Douanes dont les principes sont axés sur la probité morale et le professionnalisme.

Son siège se trouve dans les locaux de Bolloré Transport & logistics Togo à Lomé.
Créer à l’initiative des membres de NAVITOGO, L’ACAD est dirigée par un bureau exécutif composé de 12 membres.