Politique

Togo/ Assemblée nationale : La première session ordinaire de l’année ouverte

Publié le mardi 2 mars 2021, par Lemessager-actu

22 projets de loi attendent les députés

La première session ordinaire de l’Assemblée nationale a été ouverte ce jour 02 Mars 2021, au siège de l’Assemblée Nationale à Lomé, par la présidente de l’assemblée nationale Yawa Djigbodi Tsègan, ceci en vertu de l’article 55 aliéna 2 de la Constitution togolaise.

« La cérémonie solennelle d’ouverture des sessions fait partie des traditions séculaires qui rythment la vie de toute institution parlementaire. Aujourd’hui, deuxième jour du mois de mars, nous avons l’heureuse occasion de procéder à l’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2021, conformément aux dispositions de l’article 55 alinéa 2 de la Constitution », a laissé entendre Yawa Tségan lors de son discours.

Rappelant la situation particulière liée à la crise sanitaire dans la quelle vit toute l’humanité en ce moment, et «  où l’angoisse et la peur du lendemain se sont exacerbées », avec la mise en danger des relations humaines, la présidente de l’assemblée nationale, a indiqué que ce tableau est plutôt un véritable défi pour les dirigeants des différentes nations. Pour elle, il ne faut pas se complaire dans les lamentations, mais plutôt « célébrer le dynamisme de la coopération internationale, tant sur le plan bilatéral que multilatéral, qui trouve la force de braver l’adversité pour chercher des solutions innovantes ».

Yawa Djigbodi Tsègan a rappelé les différentes activités menées durant la session passée et promet que la session qui s’ouvre sera également riche comme la précédente avec pour seul but, la convergence des débats sur ce qui « ressemble  » et « rassemble », les députés, « l’intérêt supérieur de nos populations et le développement économique de notre pays, dans un climat de paix et de sécurité ».

Elle promet en outre que le dynamisme qui a caractérisé les travaux de la session passée sera maintenu afin de tenir avec dextérité l’agenda de la présente session qui comporte déjà vingt-deux (22) projets de loi.

La président de l’Assemblé nationale a également rassuré que l’institution qu’elle dirige apportera toute sa contribution aux actions gouvernementales visant à traduire dans les faits la vision 2025 du chef de l’Etat Faure Gnassingbé et qui consiste à bâtir un Togo prospère, où les potentialités de chaque citoyen seront mises à profit et valorisées.

Enfin elle a invité ses collègues députés à œuvrer davantage pour améliorer la performance de la production législative. D’où les réflexions en cours, selon elle, afin d’offrir à l’institution une organisation plus efficace et des méthodes de travail plus performantes.

Doter les commissions permanentes constituées à l’Assemblée des moyens leur permettant de gagner en technicité et en efficience ; Réviser les modalités de gestion et de recrutement de nos collaborateurs adaptés aux missions de l’institution ; Et proposer une gestion et une répartition encore plus moderne de nos espaces de travail, c’est ce que à quoi devraient aboutir lesdites réflexions, à en croire Yawa Tségan.

Plusieurs membres du gouvernement avec à leur tête la cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé, étaient présents.

Les membres du corps diplomatiques, les chefs traditionnels, et certains anciens présidents de l’assemblée nationale étaient également présents.
Selon l’article 55 de la constitution togolaise alinéa2,

L’Assemblée nationale se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires par an. La première session s’ouvre le premier mardi de mars.