Société

Togo : Dr Victor K. AGBEGNONOU installe la "Solution RETICE" à ESAG-NDE

Publié le vendredi 22 janvier 2021, par Lemessager-actu

La "Solution RETICE" de Dr Victor K. AGBEGNONOU du Togolais de la diaspora va être effective bientôt à ESAG-NDE. L’inventeur de la solution l’ a assuré ce jeudi 21 janvier 2021 au cours d’une conférence de presse dans l’enceinte de l’établissement.

L’inventeur explique au fait que "RETICE" signifie Réseau Énergie TIC et que cette application est un réseau intranet qui peut couvrir jusqu’à 40 km avec les équipements nécessaires. "Avec une fréquence, on peut couvrir un rayon de 10 à 20 km avec une envergure de 40 km. Avec les installations de caméras, les apprenants peuvent suivre les cours chez eux en temps réel ou en différé"
Le président du groupe KA Technologie, Victor K. AGBEGNONOU fait savoir, par la suite, qu’à l’École Supérieure d’Administration et de Gestion Notre Dame de l’Église (ESAG-NDE), sa société a a déjà terminé le déploiement technique de sa solution et que les enseignants sont en phase de formation et graduellement la prise en main du dispositif par l’administration sera effectif.
"Je crois que "RETICE" va être une solution qui apportera de l’éducation pour tous et partout parce que ça permettra à un état de baisser. significativement ses coûts sur un élève et pouvoir faire des économies substantielles à pouvoir investir dans d’autres domaines. Il permet d’avoir du numérique partout et pour tous, d’avoir les cahiers, les livres numériques, les crayons numériques bref tout ce qui était fournitures qu’on achète pour mettre dans nos sacs », a-t-il indiqué.
Il ajout que tout cela rentre dans une tablette où on peut avoir son crayon, sa gomme etc... « Donc de l’économie pour les parents parce qu’ils n’achètent plus des livres physiques qui se gâtent tout le temps. L’éditeur n’a plus besoin que pour changer d’une version d’une année à l’autre, de rééditer et d’imprimer ses bouquins, la mise à jour est très facile parce que ça reste toujours informatique" a expliqué le docteur avant de marteler que pour les écoles, c’est de donner la possibilité aux enfants d’être habitué aussi aux terminaux numériques », explique-t-il.

L’objectif premier de la "Solution RETICE" selon le docteur est de permettre aux élèves d’étudier et aux enseignants d’enseigner sans Internet. "Nous avons une solution numérique de pouvoir communiquer sans file au sein de l’enceinte de l’établissement sans se connecter à l’Internet" a-t-il indiqué et d’ajouter notre souhait est que le coût du dispositif qui revient à l’élève ne doit pas dépasser le coût des fournitures.

Germain DOUBIDJI