Politique

Togo/ Echec de la marche de la dynamique kpodzro

Publié le samedi 29 février 2020, par Lemessager-actu

Agbeyome kodjo et l’archevêque émérite de Lomé, monseigneur Philippe Fanoko kpodzro avaient appelé les togolais à sortir manifester hier 28 février 2020, pour disent-ils, réclamer "la vérité des urnes", suite à l’élection présidentielle du 22 février 2020 qui a donné Faure Gnassingbé vainqueur, selon les résultats provisoires publiés par la CENI.

La marche qui devrait débuter au niveau du collège saint Joseph, sur l’avenue jean-Paul II, n’a rassemblé que quelques dizaines de personnes.

La population togolaise a préféré restée chez elle dans une indiference totale, histoire de prouver certainement sa désapprobation face à des comportements qui n’honorent ni les auteurs, ni le pays et qui visiblement ont été orchestrés pour d’autres fins inavouées.

Les forces de l’ordre et de sécurité avaient été dépêchées sur les lieux pour maintenir l’ordre, et garantir la libre circulation des personnes et des biens, à en croire le ministre de la sécurité et de la protection civile, yark Damehane qui remercie par ailleurs la population pour ce sens de responsabilité.

Il faut rappeler que le ministre Payadowa Boukpessi de l’administration territoriale, avait à la veille interdit la marche, puisque selon lui, les organisateurs n’ont pas respecté la loi en la matière.

Par ce revers Agbeyome kodjo et Monseigneur kpodzro devraient se rendrent à l’évidence que les togolais ont bien changé.

Vivement que la raison prenne le pas.