Politique

Togo : Eric Stromayer, l’ambassadeur des USA au Togo, règle-t-il les comptes ?

Publié le mercredi 26 février 2020, par Lemessager-actu

Alors que les togolais sont situés depuis le 23 février dernier sur les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 février, et n’attendent que l’avis de la Cour constitutionnelle pour les résultats définitifs, un communiqué de l’ambassadeur des USA au Togo, Eric Stomayer vient semer le doute dans les esprits.

"Les États-Unis d’Amérique félicitent le peuple togolais pour son élection pacifique. Nous encourageons la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à travailler de manière constructive avec toutes les parties pour traiter toute réclamation concernant toute irrégularité constatée le jour du scrutin. Une mesure que le gouvernement du Togo pourrait prendre pour accroître la transparence est de publier les résultats bureau de vote par bureau de vote afin d’accroître la confiance de tous en les résultats finaux.
Les États-Unis d’Amérique restent préoccupés par les efforts d’observation limités, notamment la décision décevante de la CENI de révoquer l’accréditation d’une organisation de la société civile neutre accompagnée par les États-Unis en vue d’observer le processus électoral. L’observation des élections et la participation active de la société civile apportent crédibilité, transparence et intégrité au processus électoral. Ne pas permettre leur pleine participation était une occasion manquée pour le gouvernement et le peuple togolais.
Les États-Unis d’Amérique continueront de travailler avec le gouvernement et le peuple togolais pour promouvoir des valeurs communes de santé, de sécurité, d’éducation et de croissance économique tout en renforçant les institutions démocratiques
", indique le communiqué d’Éric Stomayer.

A la lecture de ce communiqué plusieurs questions se posent.
- Pourquoi l’ambassadeur publie un communiqué seul contrairement au fait sue c’est dans le groupe des 5 que cela se fait souvent ?

- Pourquoi ce n’est pas le département américain qui porte ce communiqué ?
L’ autre question que plusieurs observateurs se posent, c’est su, l’ambassadeur ne fait- il dans la revanche personnelle après s’être fait taper sur les doigts dans l’affaire du NDI ?

Par ailleurs, faisons un simple calcul si la publication des résultats par bureau devait durer 1 minute, c’est à dire, secondes par bureau de vote. Ainsi, 60 secondes x 9000 bureaux de vote donne 540.000 secondes. Allez comprendre la suite.

Pour terminer chaque pays fonctionne sur la base des lois qu’il s’est fixé. Et dans le code électoral, il n’est stipulé aucune part qu’il faut faire ce que l’ambassadeur préconise.... c’est tout simplement triste....