Politique

Togo : L’artisanat en bonne place dans la mise en œuvre du PND avec la création de 4200 entreprises d’ici 2022

Publié le jeudi 5 mars 2020, par Lemessager-actu

L’artisanat occupe une place de choix dans le développement économique du Togo. Véritable secteur pourvoyeur d’emplois, il contribue à hauteur de 18% au Produit intérieur brut (PIB)et participe à la réduction du déficit de la balance des paiements à hauteur de 20%. Pour booster davantage le secteur, le Plan national de développement (PND 2018-2022) prévoit dans ses objectifs, la création de 4200 entreprises artisanales d’ici 2022.

Pour renforcer le secteur de l’artisanat, le gouvernement grâce au Plan national de développement (PND), entend créer 4200 entreprises artisanales sur toute l’étendue du territoire national d’ici 2022. Ceci permettra de structurer le secteur de l’artisanat togolais et de créer des emplois dans le domaine.

Pour y parvenir, le pays compte promouvoir la participation des artisans à la commande publique par l’attribution d’un quota de 15% des marchés exécutables par les artisans. Par ailleurs, 26 centres ressources pour l’artisanat, d’un coût global de 943 millions de francs CFA ont été crées. Aussi, il est prévu une formation de 616 responsables des structures artisanales, dont 481 des chambres de métiers et 135 des centres de ressources artisanales pour amener les responsables des instances d’encadrement de l’artisanat à maîtriser le contenu des manuels de procédures de leur structure.

09 milliards investis en 09 ans
Depuis 2011, le secteur de l’artisanat a bénéficié de plus de neuf (09) milliards de francs CFA de la part du gouvernement : l’équipement de plus de 10.500 jeunes artisans en kits de travail ; le financement de 11.300 projets artisanaux parmi lesquels les formations techniques de création et de gestion d’entreprise de 24.600 artisans ; l’appui de 4500 artisans pour participer aux foires nationales et internationales ; la couverture assurance de 100.000 artisans et leurs ayants droit à l’horizon 2022 etc.

« Miato », l’autre vitrine pour l’artisanat togolais

La première édition du Marché international de l’artisanat du Togo (Miato),tenue en 2019,a connu la participation de plus d’une centaine d’exposants, de 150.000 visiteursvenus de plus de dix (10) pays de la sous-région et d’autres pays du monde notamment la France, l’Angleterre, les USA .L’évènement a mis en lumière le génie et les potentialités des artisans tout en offrantune vitrine internationale à l’artisanat togolais.Environ deux (02) millions d’actifs évoluent dans le secteurde l’artisanat sur toute l’étendue du territoire.