Société

Togo/La gent féminine à l’honneur : Des femmes à la tête de deux institutions de la république

Publié le mardi 23 avril 2019, par Lemessager-actu

C’est une première dans l’histoire du Togo. Des vont diriger deux institutions de la république. Yawa Tségan présidente de l’Assemblée Nationale, considérée comme la seconde personnalité du pays, et Nakpa Polo, présidente de la Commission Nationale des Droits de l’Homme(CNDH), une institution non des moindres dans la république du Togo.

Lentement mais sûrement la parité entre homme et femme dans les instances dirigeantes est en train de prendre corps au Togo. Une volonté manifeste des autorités actuelles de briser le tabou qui consistait à reléguer la femme au rang inférieur.
Certes, le niveau n’est pas encore ce que l’on attend, mais un grand pas a été franchi avec cette volonté des autorités. Et l’histoire retiendra cet effort sous l’ère Faure de promouvoir la gent féminine qui ont le sait a aussi la capacité de faire ce que le sexe opposé fait.

Évidement, d’autres actes allant dans le même sens pourraient arriver. Mais pour l’histoire, le régime Faure aura posé un acte majeur auquel beaucoup s’attendait le moins.

C’est un signe, à ne pas négliger surtout du côte des femmes qui parfois se sous estiment.

C’est un encouragement aux femmes afin qu’elles redoublent efforts dans tout ce qu’elles font, particulièrement dans les études.

Aujourd’hui, c’est Tségan Yawa et Nakpa Polo. Demain ça pourra être une autre.

Reste désormais à elles de prouver que l’autorité a raison de leur faire confiance, ceci à travers le travail.