Société

Togo : Les Évêques du Togo "choqués" par les messages de Monseigneur Kpodzro sur les réseaux sociaux...

Publié le vendredi 26 février 2021, par Lemessager-actu

La Conférence des Évêques du Togo (CET) était à leur première session ordinaire de l’année 2021, du 23 au 26 février 2021. Plusieurs échanges ont eu lieu au cours de cette session, et comme on pouvait s’y attendre, la question sur la situation sociopolitique également, particulièrement la tension entre l’archevêque émérite de Lomé Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro et l’actuel archevêque de Lomé Monseigneur Barrigah.

"Les Evêques restent préoccupés par la lancinante crise sociopolitique dans laquelle se trouve plongé notre Pays depuis un an. Ils remercient tous ceux et celles qui œuvrent sincèrement à sa résolution, et lancent à tous les protagonistes un appel à un sursaut et à l’amour de la Patrie, pour rechercher l’intérêt supérieur de la Nation", lit-on dans le communiqué final de cette 1ère session ordinaire de l’année 2021.

"Concernant les accusations et diffamations dont fait l’objet la Conférence des Evêques, plus particulièrement l’Archevêque de Lomé, les Evêques ont écouté attentivement ce demier qui leur a expliqué comment il a été approché, le 7 awil 2020, par un membre de la Dynamique Monseigneur KPODZRO en vue de solliciter son intervention pour éviter l’arrestation de M. Agbeyome KODJO et rapprocher les deux parties en conflit. Quant à la prétendue mission que le pouvoir en place lui aurait confiée à travers le Ministre BAWARA et l’Ambassadeur de France Marc VIZI, l’Archevêque a été également catégorique : il n’en est absolument rien. En effet, c’est à la suite de ladite démarche d’un membre de la DMK qu’il a contacté Monseigneur KPODZRO, par l’intermédiaire du Père Etienne AMOUZOU, de regrettée mémoire, pour savoir si la Dynamique approuvait l’initiative personnelle de ce membre", poursuit le communiqué.

Les Evêques dans leur communiqué disent avoir invité Monseigneur Barrigah à continuer, comme il le fait déjà, d’éviter toute intervention sur les médias et les réseaux sociaux à ce propos, et se disent en outre choqués par les messages de leur aîné Monseigneur Kpodzro à l’endroit de l’Archevêque de Lomé.

"Choqués par les messages que leur confrère aîné dans l’épiscopat Monseigneur KPODZRO publie à son sujet sur les réseaux sociaux, les Evêques ont exhorté l’Archevêque de Lomé à garder le contact personnel qu’il a avec lui et à chercher les moyens d’entrer en dialogue avec lui, même si les tentatives engagées par eux dans ce sens à travers la Conférence des Evêques du Ghana n’ont pas abouti pour le moment", écrivent les Évêques du Togo