COOPERATION

Togo-Mali : Bah N’Daw chez Faure Gnassingbé

Publié le dimanche 15 novembre 2020, par Lemessager-actu

Dans le cadre du renforcement des liens d’amitié, de fraternité, de coopération et de solidarité entre le Mali et le Togo, le Président de la transition du Mali SEM Bah N’Daw a effectué une visite de deux jours(du 13 au 14 novembre 2020) à Lomé auprès de son homologue togolais Faure Gnassingbé.

Plusieurs sujets d’intérêt commun ont été abordés par les Présidents Togolais et Malien au cours de cette visite à en croire la présidence de la république togolaise.

Cette visite, la première du genre pour le Président malien intervient dans un contexte où le Mali est à la recherche des voies et moyens pour sortir définitivement de la crise. C’est donc tout naturellement que les sujets évoqués soient en lien avec la paix, la sécurité et la stabilité.

Sous un autre angle, cette visite se comprend à travers le rôle très important que le Togo joue aux côtés des autorités Maliennes pour la résolution de cette crise.
Pour preuve, fin Octobre, le Chef de l’Etat avait déjà dépêché le Ministre des affaires étrangères Robert Dussey auprès de son homologue pour lui réaffirmer toute la disponibilité du Togo.

La visite du Président Bah N’daw est donc un témoignage de reconnaissance à l’endroit du numéro 1 togolais pour son implication personnelle dans la recherche de solutions.

Le chef de la transition au Mali a profité de cette visite pour s’enrichir des sages et utiles conseils du président Togolais afin de pouvoir réussir sa mission.

Le renforcement des liens d’amitié, de fraternité et de solidarité entre les deux peuples frères du Togo et du Mali a également été au menu des discussions.

Pour rappel, SEM Bah N’daw a été choisi le 21 Septembre 2020 pour conduire une transition de 18 mois après le renversement d’Ibrahim Boubakar Kéita par les militaires de son pays. Notons que plusieurs milliers de militaires togolais sont présents sur le théâtre des opérations de maintien de la paix au Mali sous la bannière de la MINUSMA.