SANTE

Togo-Menace de grève dans le secteur de la santé

Publié le vendredi 26 janvier 2018, par Lemessager-actu

Les praticiens de la santé membres du Synphot (Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo) menacent d’aller en grève les 31 janvier et 1er février. Une action qui intervient au lendemain d’une série de sit-in qu’a connu le secteur, depuis janvier 2018.

L’annonce a été faite ce vendredi par le secrétaire du Syndicat, Atti Walla, au cours d’une émission sur la radio privée, Nana FM.

Le syndicat réclame, entre autres la réintégration des neuf agents du personnel de santé du centre hospitalier de Bè Kpota abusivement licenciés, l’intégration des agents de santé non fonctionnaires dans la fonction publique, le rééquipement des centres de santé, le recrutement de nouveaux agents de santé et l’adoption d’un statut particulier.

Au ministère de la santé, on pense qu’une grève en ce moment ne fera qu’empirer les choses et qu’il faudrait que tous les acteurs s’y mettent pour reformer les centres de santé du Togo.

Parlant, du recrutement de nouveaux agents, le ministère estime que l’organisation d’un concours d’entrée à fonction publique se fera désormais sur la base de la carte de santé, en fonction des besoins. "On ne recrutera pas parce qu’il en faut. Il faudra rationaliser les ressources humaines", confie notre Source.

Parlant de l’intégration des agents non fonctionnaires dans la fonction publique, le ministre précise que cela ne fera que via un concours et quand le moment viendra, l’opportunité sera donné à tous ces agents d’y participer.