EDUCATION

Togo / Projet ENT : Une initiative présidentielle pour former les apprenants aux exigences du marché

Publié le mardi 7 janvier 2020, par Lemessager-actu

Malgré les efforts consentis par le gouvernement togolais en termes d’investissements, le système éducatif reste confronté à un problème crucial, celui de l’inadéquation des programmes d’enseignement avec les réalités du terrain. C’est une difficulté majeure qui constitue un frein pour l’insertion professionnelle des jeunes.L’intégration des technologies de l’information et de la communication dans l’éducation peut être une alternative. Fort de ce constat, les Ministères en charge de l’éducation en partenariat avec le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique, ont lancé le projet « Environnement Numérique de Travail (ENT) » pour pallier aux problèmes rencontrés dans le système éducatif.

L’environnement numérique de travail (ENT) est une plateforme qui vise la modernisation du système éducatif en regroupant enseignants, élèves voire parents d’élèves dans un cadre numérique. Le but étant d’intégrer les TIC dans l’éducation afin de répondre aux exigences du marché de l’emploi et d’adapter les formations aux besoins de l’emploi. Le programme d’intégration des TIC et de développement d’Environnements Numériques de Travail dans les établissements scolaires répond à des mesures exprimées dans le cadre du Plan Sectoriel de l’Education (PSE) 2010-2020.

Une initiative présidentielle

Le projet relève d’une initiative présidentielle d’envergure censée permettre à l’école togolaise de répondre aux normes internationales et de former des apprenants aux exigences du marché. Il a permis de connecter 181 salles et de mettre plus de 1000 équipements informatiques (ordinateurs, imprimantes, vidéoprojecteurs) à la disposition de 8500 élèves et 820 enseignants et personnels administratifs dans 10 lycées répartis sur toute l’étendue du territoire à savoir : les Lycées d’Enseignement Technique et Professionnel d’Aného-Glidji, d’Adidogomé, de Sokodé, d’Attiégou, Atakpamé, Kanté,de Mango, Lycée scientifique de Kara, Collège Militaire Eyadéma (Branche Technique).
Le projet ENT à l’instar du projet Wifi Campus qui a permis de doter les Universités et CHU du Togo d’une connexion internet haut débit, rentre dans le cadre de la Politique Sectorielle du Ministère des Postes et de l’Economie Numérique qui insiste sur la nécessité d’intégrer pleinement les TIC dans l’éducation.
Au-delà de l’équipement et des ressources, le projet dispose également d’un volet formation qui prépare les enseignants ainsi que les apprenants à l’utilisation efficiente des TIC dans l’éducation. Ce volet a donc permis à une vingtaine d’enseignants de prendre part avec succès à la Certification Niveau 1 du Mooc CERTICE Scol (Certification des compétences TICE en milieu scolaire) proposé par l’Agence Universitaire de la Francophonie, en partenariat avec l’Université de Cergy-Pontoise, l’UNESCO et le RIFEFF, qui vise à former puis à certifier les enseignants dans les pays francophones en développement, aux usages des Technologies de l’Information et de la Communication en Éducation.

Un projet d’avenir

Le programme d’intégration des TIC et de développement d’Environnements Numériques de Travail dans les établissements vient régler les dysfonctionnements au niveau de la disponibilité de matériels didactiques grâce à la circulation de l’information au sein des établissements scolaires. Le projet s’étendra aux Écoles Normales d’Instituteurs, aux Écoles Normales Supérieures, aux lycées et collèges du pays avec la mise en place d’une plateforme numérique d’échange et de collaboration entre les acteurs du système éducatif.

Le projet, selon le ministère de l’économique numérique présente un autre intérêt. Non seulement il facilite« l’apprentissage en permettant aux jeunes d’avoir accès au savoir mais aussi permet aux enseignants de faire passer des examens aux élèves en ligne, et au bloc administratif de gérer les classes  ». L’on reconnait que cette initiative présidentielle a de beaux jours devant elle et ceci dans l’intérêt des jeunes.