SANTE

Toux et mal de gorge : attention à la grippe

Publié le samedi 23 décembre 2017, par Lemessager-actu

De nombreux cas suspects de grippe saisonnière ont été détectés dans certains centres de santé du Togo depuis le mois de novembre, alerte samedi le ministre de la santé et de la protection sociale, Moustafa Mijiyawa dans un communiqué.

Le virus en cause est le AH1N1 qui est en circulation depuis 2010 mais dans une faible proportion et sans décès’, poursuit le ministre qui à l’occasion des fêtes de fin d’année exhorte les populations à prendre certaines dispositions préventives.

Les services du système de surveillance épidémiologique mènent actuellement des investigations approfondies pour mieux cerner la maladie afin d’organiser une ‘riposte adéquate’.

La grippe (ou influenza) est une infection causée par un virus qui s’attaque au système respiratoire et se répercute sur tout l’organisme. A ne pas confondre avec le rhume ou l’état grippal, elle dure 3 à 7 jours.

Les épidémies débutent généralement dès novembre pour disparaître en février-mars. Considérée comme bénigne, cette infection peut entraîner des complications graves et des décès chez les personnes les plus fragiles.

La meilleure prévention repose sur une vaccination annuelle et des gestes pour limiter la propagation des épidémies.

Eviter la contamination par le virus de la grippe

La transmission suit toujours le même schéma. Une personne malade projette des gouttelettes de salive dans l’air (en parlant, en toussant ou en éternuant), des millions de virus se retrouvent dans l’air et peuvent être inhalés par d’autres personnes qui seront contaminés à leur tour... et ainsi de suite. La contamination peut également se faire via des mains ou des objets souillés par des gouttelettes de salive.

Si la vaccination reste la meilleure protection, il existe des gestes simples qui contribuent à limiter la transmission de la maladie de personne à personne.

Dès le début des symptômes grippaux, il est recommandé de :

Limiter ses contacts avec d’autres personnes, en particulier à risque (les personnes âgées de 65 ans et plus, les femmes enceintes, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, les nourrissons), ou porter un masque chirurgical en leur présence.

Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou avec une solution hydroalcoolique.

Se couvrir la bouche et le nez avec le coude ou un mouchoir en cas de toux et d’éternuement.

Utiliser des mouchoirs en papier à usage unique et les jeter.

Pour l’entourage des personnes grippées, il est recommandé :

D’éviter les contacts rapprochés avec la personne grippée et en particulier si l’on est soi-même à risque.

De se laver régulièrement les mains, notamment après tout contact avec le malade.
Enfin, les proches de personnes âgées doivent être vigilants concernant leur état de santé. Il est recommandé de prendre des nouvelles des personnes les plus vulnérables et les plus isolées dans votre entourage.