Economie

Victoire Dogbé : « Notre économie doit devenir plus résiliente face aux chocs et aux crises »

Publié le samedi 23 janvier 2021, par Lemessager-actu

Une rencontre entre le gouvernement togolais et les partenaires techniques et financiers du Togo s’est tenue le vendredi 22 janvier 2021 à Lomé. Présidée par le premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé, la rencontre vise à présenter aux partenaires la feuille de route 202-2025 et solliciter leur accompagnement au profit des populations togolaises. Pour madame le premier ministre, si le Togo a pu limiter l’impact négatif du COVID-19 dans ses indicateurs macro-économiques, il faut reconnaître qu’il y a encore du travail devant. « Notre économie doit devenir plus résiliente face aux chocs et aux crises », affirme-t-elle.

En effet, le gouvernement sous le leadership s’est doté d’une feuille de route pour la période 2020-2025 en lien avec le Plan national de développement (PND) et la Déclaration de politique générale.

Tirant les leçons de la mise en œuvre du PND et prenant en compte le contexte actuel marqué par la crise sanitaire et le ralentissement de la croissance économique dans la sous-région, cette feuille de route fait de manière pragmatique un recentrage de l’action gouvernementale sur nos priorités de développement à moyen terme : travailler sur un nombre réduit de projets intégrés à fort impact et réformes stratégiques pour mieux cibler, mesurer, suivre et rendre compte.

Au vue de cette nouvelle donne, les trois axes retenus pour cette feuille de route font référence aux progrès réalisés ces dernières années et s’articulent autour du renforcement de l’inclusion, de l’harmonie sociale et la consolidation de la paix, de la création d’emplois pour les jeunes en s’appuyant sur les forces de l’économie et enfin de la modernisation du Togo et le renforcement de des structures.

Pour victoire Tmégah-Dogbé, « cette feuille de route vient insuffler une nouvelle énergie à l’administration publique et donne une direction claire pour faire du Togo un pays de cohésion et de paix ; une Nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable  ».

Rappelant les engagements spécifiques pris récemment par les membres du gouvernement pour une action collective axée davantage sur les résultats, madame le premier ministre a estimé qu’l fallait, au regard de la situation sanitaire qui frappe le monde entier et dont le Togo, repenser le mode de vie dans la manière de collaborer et re-prioriser les axes d’intervention.

Ainsi, les innovations développées dans le cadre de la réponse à cette pandémie ont démontré le potentiel pour la modernisation des services, la rapidité et la célérité offerte par le digital et qu’il faut absolument consolider.

Selon la cheffe du gouvernement, en dépit du fait que le pays pu limiter l’impact négatif du COVID-19 dans ses indicateurs macro-économiques, il reste encore du travail devant à faire.
« Notre économie doit devenir plus résiliente face aux chocs et aux crises », estime victoire Dogbé qui dit compter sur la mobilisation de l’ensemble des partenaires pour la mise en œuvre de la feuille de route.

« Le Gouvernement a inscrit le renforcement de la coopération avec ses partenaires comme une priorité. C’est dans ce contexte que nous voulons œuvrer ensemble avec vous au développement de nouveaux partenariats encore plus efficients dans le respect des principes d’appropriation, d’alignement, de gestion axée sur les résultats, de transparence et de recevabilité mutuelle. Pour cela, nous devons œuvrer ensemble à relever les défis de la coordination efficace des interventions et un alignement plus effectif sur les priorités gouvernementales afin de poursuivre cette dynamique de développement en vue de produire plus de résultats au bénéfice de notre économie et des populations », fait savoir Victoire Dogbé qui salue en outre la contribution des partenaires techniques et financiers au développement du pays, rappelant au passage les montants entre 2008 et 2019, qui est passé d’environ 243,37 millions de dollars US à plus de 51 1 ,95 millions de dollars US.