Société

ELECTION DES CONSEILLERS DES FRANCAIS DE L’ ETRANGER : LA LISTE ASFE, ENGAGEE ET SOLIDAIRE POUR LES FRANÇAIS DU TOGO ET DU GHANA

Publié le mercredi 12 mai 2021, par Lemessager-actu

Les Français de l’étranger sont en pleine campagne pour les élections consulaires à travers lesquelles sont désignés les conseillers des Français de l’étranger.

Le conseiller des Français de l’étranger est un élu de terrain proche des Français. Il a un rôle de soutien et de facilitateur auprès du consulat et de l’ambassade. Il a aussi un rôle d’écoute, de propositions et de soutien auprès des institutions nationales. Il est élu au suffrage universel direct. Il y a 3 postes dans la circonscription Togo/Ghana et pour cette élection, dans le contexte du Covid-19, le mandat sera de 5 ans au lieu de 6.

Ils sont consultés pour toutes questions relatives à l’emploi, la santé, l’apprentissage, l’enseignement ou encore la sécurité. Ils doivent se prononcer sur les bourses demandées par les Français pour étudier dans les lycées français à l’étranger, ainsi que sur les subventions accordées aux associations ayant un lien avec la France ou la langue française.

Par exemple, un Français peut se poser des questions sur sa retraite ou son assurance maladie ou sur son installation. Notre rôle sera de l’aider à répondre à ses questions autant que possible.

Les élections se tiendront du 21 au 26 mai pour le vote électronique sur internet, et le 30 mai, au bureau de vote ouvert au Consulat.

Quatre (04) listes sont en compétition pour les trois (03) sièges de Conseillers au Togo et au Ghana. La liste conduite par l’un des conseillers sortants et celle de deux (02) conseillers sortants, qui tous trois (03) ont eu un mandat de sept (07) ans. Elles ont en face d’elles deux (02) listes dont la liste de l’Alliance Solidaire des Français du Togo et du Ghana, une liste apolitique et indépendante qui montre la diversité et la pluralité de la diaspora française au Togo et au Ghana.

Représentative et marquée par une parité parfaite, cette liste est composée de :
-  un avocat en droit des affaires et en droit du sport, engagé dans les questions des droits de l’homme et du leadership de la femme et des jeunes,
-  une enseignante au Lycée Français d’Accra engagée pour aider les français du Ghana,
-  un opérateur économique porté par l’entreprenariat des jeunes et le développement humain,
-  une infirmière libérale engagée dans l’éducation et parent élu au Conseil d’établissement du Lycée Français de Lomé & parent délégué,
-  un consultant en télécoms accompagnant depuis 3 ans la transformation digitale des entreprises et institutions africaines et
-  une ancienne financière, ayant fait 15 ans de carrière en cabinet d’audit et grands groupes, tête de liste, en reconversion professionnelle dans le Coaching de vie portant les idées d’unité, de bienveillance et de solidarité.

Cette liste propose aux Français du Togo et du Ghana cinq (05) grandes axes d’actions :

-  Renforcer les liens dans la communauté française eu Togo et au Ghana et avec les populations locales

C’est essentiel pour mieux appréhender les changements qui s’opèrent depuis la crise du Covid-19. L’entraide et la solidarité sont des valeurs importantes s’il faut bien vivre cette nouvelle époque. Pour cela, les candidats de cette liste souhaitent communiquer davantage, en créant un groupe sur les réseaux sociaux réunissant les Français du Ghana et du Togo, et/ou des rencontres virtuelles ou physiques si le contexte le permet. Même si des problématiques spécifiques aux deux pays existent, il convient de les fédérer et d’unir les besoins pour les solutionner.

-  Défendre l’accès à l’éducation française

La liste s’engage à tout faire pour qu’aucun enfant Français qui souhaite étudier au lycée français ne puisse y accéder faute de moyens. Il s’agit de veiller à ce que l’enveloppe des bourses scolaires soit utilisée dans sa totalité, et que des systèmes alternatifs soient mis en place pour ceux qui ne peuvent pas y étudier. On pourrait aussi imaginer une rencontre virtuelle trimestriellement pour mieux appréhender les problématiques rencontrées par les parents nouveaux arrivants ou déjà établis.

-  Améliorer l’accès aux soins

La pandémie mondiale a démontré que beaucoup de Français n’avaient pas de sécurité sociale ou ignoraient s’ils étaient couverts. Même lorsqu’on est en pleine santé, il est important de s’occuper de ce sujet. La liste diffusera un maximum d’informations sur le système de santé local et les options qui existent depuis la France et fera le lien avec les personnes compétentes.

-  Améliorer l’accès à l’information

Les questions de certificats de vie, de fiscalité, de santé, d’accès aux bourses scolaires sont souvent complexes et il est difficile d’accéder à des informations fiables et de qualité.

La liste Alliance Solidaire des Français du Togo et du Ghana prend l’engagement de les fournir, ainsi que les réponses aux questions des concitoyens, avec en support les équipes techniques de l’ASFE. De plus, ils souhaitent améliorer l’information pour les nouveaux arrivants en créant du lien avec les associations ou groupes d’accueil déjà en place dans les deux pays permettant aux nouveaux arrivants de mieux s’intégrer (pack du nouvel arrivant).

-  Rester disponibles et rendre des comptes

Ils promettent de rester à la disposition des électeurs pour toutes les questions, via des permanences au téléphone ou par email et à leur écrire lors de chaque conseil consulaire pour les tenir informés de leur action et celui de pouvoir les orienter.

Ces divers axes sont égrainés par la tête de liste, Madame Manuela REYNAUD, qui a signé un long bail avec le Togo, dont on dit qu’il est l’Afrique en miniature, parce qu’elle y apprécie sa vie. Dans tous les cas, cette femme de 41 ans, mère de deux enfants, et Coach de vie, originaire de Nice, connait bien l’Afrique puisqu’elle a séjourné en Centrafrique, au Gabon et a travaillé au Nigéria et au Ghana.

Pour Maître Koffi Sylvain MENSAH ATTOH, la diversité de la liste et son caractère apolitique sont renforcés par l’idée de solidarité et de disponibilité. « Nous voulons parler aux citoyens français de leurs besoins quotidiens et de comment ensemble, nous pouvons y faire face. Nous n’avons aucun intérêt à parler des autres listes et des personnalités que nous respectons d’ailleurs, qui les composent et encore moins, à nous occuper des désinformations qui hélas, marquent toute campagne électorale.
Nous ne voulons pas servir à nos concitoyens du Togo et du Ghana, les violences et les attaques personnelles que la vie politique offre malheureusement souvent. Nous sommes une liste diverse, plurielle et résolument apolitique. Notre crédo, c’est servir les Français du Togo et du Ghana ».

Aya Marie-Pierre KONAN, cette enseignante au Lycée français à Accra, croit fermement que leur engagement pour les Français du Togo et du Ghana est sincère et total. La nouveauté de leur liste est un atout important et un gage du renouvellement du personnel représentatif à tous les niveaux pour offrir aux citoyens une autre alternative. « Nous vivons une époque où la solidarité est devenue une nécessité majeure pour renouer les liens, relier les cœurs et inventer une nouvelle humanité », dit-elle.

Les autres membres de la liste, Loïc AHOUANSOU, Cécile FISCHER-RAMSTEIN et Cila LAWSON, sont dans le même état d’esprit et pensent que les Français du Togo et du Ghana ont besoin d’une autre façon de porter la voix de la France à l’étranger et de travailler à faire aimer l’Afrique à leurs concitoyens qui y vivent.

La force du groupe, c’est que tous les membres sont engagés ensemble et proposent un projet commun : Fédérer les besoins des Français du Togo et du Ghana, être à leur écoute et les représenter.

Engagés et Solidaires est sa devise !

Comme on peut le constater, la liste ASFE est le choix de l’engagement et de la solidarité pour les Français du Togo et du Ghana. Elle se présente comme l’autre alternative pour faire aimer le Togo le Ghana aux Français qui y vivent. C’est pourquoi les membres vous demandent de voter massivement pour la liste du 21 au 26 mai 2021 par internet et le 30 mai 2021 dans le bureau de vote.