Société

TOGO/ APPROVISSIONNEMENT EN PRODUITS PETROLIERS : Une lettre du Ministre Adedze Kodjo qui trahit…

Publié le mercredi 12 mai 2021, par Lemessager-actu

En juin 2020, un dossier fabriqué de toutes pièces et à dessein de nuire à autrui fut monté par certains esprits malveillants et amplifié à haute dose pour berner l’opinion et surtout pour provoquer un mouvement social : Un SCENARIO À LA MALIENNE.

Toute une cabale contre des citoyens qu’on a accusés à tort de voleurs et de pilleurs de deniers publics. Une machine bien huilée dans le but inavoué de prendre le contrôle à court terme de la commande et de l’approvisionnement en produits pétroliers du Togo. Pour y parvenir, des missionnaires furent engagés avec des lettres de mission bien précises et des moyens colossaux. Rien qu’à voir l’acharnement et tout le tintamarre orchestré, on se croirait dans un fil western où il fallait à tout prix sacrifier ou tuer des cibles.
Au début de ce dossier qui n’en était pas un au finish, nous avions au journal LE MESSAGER pris tout notre temps pour suivre les développements, faire des recoupements nécessaires avant d’aborder ce sujet qu’on a tenté d’un coté de vendre comme de l’or ou du pain béni aux populations.
Cependant, ce qui avait aussi attiré notre attention, fut les tirs à sens unique contre des personnes semble-t-il ciblées avant même la rédaction du synopsis du film western et éventuellement sa pleine réalisation. Tout était trop beau pour être vrai. D’où notre obligation de réserve pour ne pas prêter le flanc à des esprits guidés par d’autres intérêts cachés.
A tout ce scénario, c’était ajouté comme un jugement à la Ponce Pilate, un rapport provisoire d’audit de l’Inspection Générale des Finances (IGF) et de la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGTCP). Nous faisons économie dans cette parution des graves lacunes de ce rapport provisoire qu’on avait entre temps voulu présenter à l’opinion nationale comme un définitif. Cette mauvaise posture adoptée par ces esprits malveillants dont nous parlons, cachait toute une série de mise en scène. L’objectif principal était semble-t-il de s’accaparer de la commande des produits pétroliers et sa gestion même au détriment de la vie et de la carrière de son prochain qu’on a vite fait, méchamment, de présenter comme des diables et de jeter à la vindicte populaire. L’essentiel étant de réussir le coup quel que soit le sacrifice. Que de sadisme, de cynisme, que de méchanceté gratuite et d’animosité.
Dans notre dernière parution, nous abordions l’existence d’une curieuse lettre du Ministre en charge du Commerce et Président du CSFPPP, Kodjo Adedze, adressée au directeur Afrique de la Société VITOL S.A l’informant d’une réforme du secteur de l’approvisionnement en produits pétroliers au Togo. La lettre datait du 25 mars 2021, date de signature du contrat d’appel d’offres. Elle est signée en personne par le Ministre Adedze Kodjo.
A la lecture de cette lettre qui trahit les manigances et les gesticulations, les intentions cachées des conspirateurs du dossier dit Pétrolegate, on retient deux points essentiels toutefois ridicules et trahissant les esprits malveillants tapis dans l’ombre et pilotant à vue ce dossier.
Premièrement, le Ministre Président du CSFPPP, Adedze Kodjo parle de réforme du secteur de l’approvisionnement en produits pétroliers au Togo. Nous nous posons la question, depuis quand et à quelles fins surtout qu’il semble qu’il n’y ait que qui soit au courant de l’existence d’une réforme.
« Monsieur le Directeur, J’ai l’honneur de vous informer que, suite à la réforme du secteur de l’approvisionnement du Togo en produits pétroliers, la Société Togo Négoce Pétrole (TNP) est désormais chargée de sécuriser les relâches et paiements des produits pétroliers livrés par les « Traders » dans le cadre des appels d’offres » a écrit Adedze Kodjo à Vitol S.A.
Tout est dit et pourtant rien n’est vrai. De quand date la réforme du secteur de l’approvisionnement en produits pétroliers au Togo dont parle le Ministre Adedze Kodjo dans sa correspondance N°0713/CICL/CAB du 25 Mars 2021 à l’attention du Directeur Afrique de VITOL S.A ?
• Une fameuse réforme dont les marketers et les traders ne sont même pas au courant ?
• Une réforme qui n’a jamais été évoqué dans les compte-rendus du Conseil des Ministres,
• Une réforme jamais évoquée devant l’Assemblée Nationale. Qu’on se souvienne quand même qu’Adedze Kodjo avait adressé le 06 juillet 2020 une correspondance à la Présidente relative à ce dossier.
• Une réforme dont au CSFPPP on ne semble pas être au courant ?
Pour une affaire aussi grosse que le prétendu vol de 500 milliards de FCFA de deniers publics, peut-on vraiment nous faire croire qu’on a opéré des réformes en catimi, magiques, dont personne n’a entendu parler ?
La question reste entière et à creuser car c’aurait été le cas que le Ministre du Commerce Adedze Kodjo en aurait fait une communication au Conseil des Ministres, et les portes paroles du Gouvernement les Ministres Ayéwadan et Trimua auraient comme à l’accoutumée abordé le sujet et apporté des explications et/ou motivations.
En parcourant la lettre du Ministre Adedze Kodjo, on peut lire et comprendre beaucoup de choses entre les lignes.
« En effet, la Société Togo Négoce Pétrole est une société de droit privé enregistrée conformément aux dispositions de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) avec les références ci-après
Togo Négoce Pétrole (TNP) S.A.
RCCM : TG-LFW-01-2020-B14-00212
NIF : 1001713571
Siège : Quartier les étoiles
B.P : 60271 Lomé-Togo
Tél : +228 93 61 86 86 ».
Poursuivant sa rédaction, le Ministre Adedze Kodjo ajoute : « Pour toutes informations complémentaires, veuillez contacter Monsieur Kovi ADANBOUNOU au +228 90 36 61 84, email : [email protected]
Je vous invite par conséquent à prendre attache avec la personne ci-dessus indiquée en vue d’une transition rapide et sans problème afin d’assurer un approvisionnement régulier aux consommateurs togolais ».

A la lecture de tout ceci, on ne peut que tomber des nus.

Voici un Ministre qui :
• Nous a dit que le père et le fils ADJAKLY, deux membres du CSFPPP dont il est Président, ont volé l’argent de l’État notamment avec leurs sociétés d’intermédiation, Management Hydrocarbure et Togo Phenix Corporation.
• Que pour démontrer cela, il a commandé à son vice-président, un audit en lieu et place d’une mission de réconciliation des données demandée par le Gouvernement.
• Que leurs auditeurs on a tordu la réalité pour que les conclusions de leur audit accusent les prétendus voleurs et pour que ceux-ci soient remis à la disposition de la justice comme l’avait annoncé Kodjo Adedze :
« Q8- Les nommés seront-ils poursuivis pour le détournement ?
R8 : Les investigations se poursuivent et toutes preuves sérieuses et suffisantes seront bienvenues pour faire toute la lumière sur cette affaire qui n’exclut pas une phase judiciaire si les faits sont avérés. »
• Et ce Monsieur vient nous annoncer aujourd’hui, que lui, pour réformer ce système dit « de voleurs », il n’a trouvé comme idée géniale que de faire la même chose que ce que les autres font déjà. Donc, de deux choses l’une :
o Soit ce que les ADJAKLY font est du vol et dans ce cas, faire la même chose qu’eux, c’est aussi du vol.

o Soit ce qu’ils font n’est pas du vol et dans ce cas, pourquoi changer ? Et surtout pourquoi changer pour proposer au Togo Monsieur Kovi ADANBOUNOU au +228 90 36 61 84, email : [email protected]

Monsieur Kovi ADANBOUNOU, Maire de la Commune Agoe 1 est-il spécialiste du pétrole ? Aurait-il fait des études dans le pétrole ? Serait-il le sauveur du Ministre Adedze Kodjo et l’heureux bénéficiaire de la fameuse « réforme du secteur de l’approvisionnement en produits pétroliers au Togo ?
Le Ministre président du CSFPPP pense-il qu’assurer l’approvisionnement d’un pays en produits pétroliers relève simplement du commerce import-export ? Pense-t-il réellement que les traders et les marketers vont remettre leurs sous entre les mains d’un douanier et d’un transitaire ?
Qui sont les actionnaires de la Société Togo Négoce Pétrole (TNP) S.A ? Que vient faire Mivedor Ekué de Togo Invest dans cette affaire ?
A suivre…
LM