Economie

Togo : Faits et gestes/ Secteur pétrolier-création de la société TNP : TOUT SUR LE POT AUX ROSES QUI ETAIT DISSIMULÉ

Publié le mardi 7 septembre 2021, par La Rédaction

Dans l’affaire dite de « pétrolegate » et à laquelle votre journal s’est intéressé en produisant un certain nombre d’articles depuis quelques temps, il y avait des non-dits qui étaient méconnus de beaucoup de Togolais et de tous ceux qui se sont intéressés au dossier. Dans une de nos parutions, nous vous avions fait découvrir les tenants et les aboutissants dans la création de la Société mise en place dans des conditions douteuses et qui était censée remplacer celle qui existait, et qui se chargeait des opérations ensemble avec la société VITOL SA. Togo Négoce Pétrole (TNP), c’est cette société en question. Pour l’histoire et en vue de s’satisfaire les nombreuses demandes, à sujet du parachutage de cette société, nous avons décidé de revenir sur l’article intitulé « Togo / Approvisionnement en produits pétroliers et création de la société TNP ; Le pot aux roses découverts ». Dans l’article en question, des détails très illustratifs pour éclairer la lanterne de ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir le journal au moment de sa parution en mai dernier.

Voici l’intégralité dudit article.

Petit-à-petit, le voile commence par se lever dans l’affaire dite de « petrolegate » auquel nous nous sommes intéressés depuis quelques mois en vue de savoir ce qu’il en est exactement, et situer l’opinion qui en réalité en avait vraiment besoin.

Puisqu’on parle de centaines de milliards de fcfa qui auraient été détournés par une seule famille avec la complicité de l’Etat, au détriment des contribuables. Il y a de quoi donc attirer l’attention de tous.

Si dans certaines de nos éditions, nous avions ressorti les incohérences qui ont émaillées le travail « dirigé » des auditeurs de l’Inspection Générale des Finances (IGF), depuis la semaine dernière, nous nous sommes intéressés à une correspondance du ministre en charge du Commerce, M. Kodjo Adédzé qui doit pousser tout observateur averti à se poser des questions sur les réels mobiles du ministre. Dans nos investigations, nous avons découvert des éléments relatifs à cette correspondance qui font douter de la sincérité du ministre à vouloir trouver une solution au problème, si tant est que problème y en a.

Dans ce dossier, nous nous sommes toujours interrogés sur un fait. Le silence du ministre-président du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPPP), le ministre Adedze Kodjo. Ce dernier en charge du commerce, ancrage institutionnel du CSFPPP avait opté, bizarrement, pour un silence depuis le début de cette affaire. Un silence qui, pour certains observateurs, laissait aussi bien douter de son impartialité et/ou d’une complicité dans ce dossier.

Dans le suivi des développements concernant ce dossier que quelqu’un avait eu le courage de surnommer « un fake news à la puissance giga », d’autres ministres collègues de AdedzeKodjo, et non des moindres, avaient fait des sorties médiatiques qui disaient tout, faciles à comprendre surtout pour ceux et celles qui voulaient réellement comprendre quelque chose et qui n’étaient pas compartimentés dans une stratégie quelconque.

Pour briser son silence, le ministre Adedze Kodjo a plutôt trouvé bon d’envoyer le 25 mars 2021, un courrier N° 0713/MCICL/CAB au Directeur Afrique de VITOL S.A. dans lequel il évoque des « réformes du secteur pétrolier au Togo » qui auraient été opérées et qui imposeraient une société, Togo Negoce Petrole(TNP) comme la désormais structure qui devrait opérer avec VITOL S.A. dans l’approvisionnement en produits pétroliers au Togo.

Le ministre Adedze Kodjo dans sa correspondance enjoignait à VITOL S.A de« prendre attache avec » Kovi Adanbonou « en vue d’une transition rapide et sans problème ».

Dans le même courrier du ministre Adedze, donnant les références de la société Togo Négoce Pétrole (TNP) S.A. (RCCM/ TG-LFW-01-2020-B14-00212 NIF :1001713571 Siège : Quartier les Etoiles B.P. : 60271 Lomé-Togo Tél : +228 93 61 86 86), un fait retient notre attention. Un numéro de téléphone portable Togocel 93 61 86 86.

Poursuivant nos recherches, quelle ne fut notre surprise de découvrir que ce numéro de téléphone (93 61 86 86) appartient au sieur MIVEDOR Ekue, l’actuel Directeur Général (DG) de Togo Invest. Pouvions-nous insinuer quoi que ce soit à ce stade ?

Oui et non. Mais le doute étant interrogateur, nous avions accentué nos recherches afin d’être situé et de mieux informer nos lecteurs dans le but de leur permettre de cerner tous les contours même les plus obscurcis. Et c’est ainsi que nous avons pu découvrir que la Société Togo Négoce Pétrole (TNP) S.A. créée le 09 octobre 2020, soit exactement 15 jours avant la remise du rapport provisoire d’audit au ministre Adedzeà son domicile, a comme responsable monsieur MIVEDOR EKue (voir fac similé).

JPEG - 73.6 ko

La question que l’on pourrait se poser ici est de savoir si le sieur KoviA danbounou serait-il simplement un prête-nom dans ce système ou un des acteurs clés de TNP tapis dans l’ombre ?

Considérant la date de création de la société Togo Négoce Pétrole (TNP) S.A. et faisant le lien avec « les supposées réformes effectuées dans le secteur pétrolier » dont parlait le ministre Adedze dans son courrier au Directeur Afrique de VITOL S.A., l’on pourra aussi s’interroger sur les réels mobiles de la création de TNP quelques jours avant la sortie du rapport provisoire, accablant, à sens unique et sans respect du contradictoire ? Ceci participerait-il d’un plan savamment orchestré pour s’approprier de la commande des produits pétroliers ?

Ne parlerait-on pas dans ce dossier dit « Petrolegate » d’un désir machiavélique de noircir une famille sur l’autel d’ambitions gloutonnes et démesurées ? Avec le soutien de quelques commis de l’Etat ? Pour les mettre coûte que coûte dehors et accaparer le système d’approvisionnement de la commande des produits pétroliers ?
Pour l’instant, nous nous demandons toujours à quand remonte la fameuse réforme dont parle le ministre dans son courrier du 25 mars 2021 adressée au Directeur Afrique de VITOL S.A.

Peut-il avoir une réforme du secteur sans que le Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPPP) ne soit mis au courant ? Et quels sont les acteurs et les autorités qui se sont concertés pour l’opérer ? En catimini ?

A découvrir aujourd’hui que c’est l’actuel Directeur Général de Togo Invest, MIVEDOR Ekue, qui est également le premier responsable de la société Togo Négoce Pétrole (TNP) S.A. au régime fiscal Réel sans TVA créée le 09 Octobre 2020 et dépendant de la Division des Impôts Nyekonakpoe, pourrions-nous affirmer sans risque de nous tromper qu’il serait l’un des bénéficiaires des soit disantes « réformes du secteur pétrolier au Togo » du ministre Adedze ou Togo Invest serait-il l’un des instigateurs du fameux sujet « Petrolegate » ?

Faudrait-il en conclure que le nouvel acteur (TOGO NEGOCE PETROLE) qu’on veut placer dans le secteur est depuis longtemps en ligne de mire ?

Le ministre Adedze Kodjo dans son courrier au Directeur Afrique de VITOL S.A. ne serait-il pas en train d’exposer gratuitement le sieur Kovi Adanbounou, le DG de ANTASER et Maire de la Commune d’AgoéNyivé 1 ?

Une chose est sûre, le pot au rose semble être découvert. Des indiscrétions font état de ce que la sérénité aurait fui certains dans ces derniers temps.
En tout état de cause, ça finira par se savoir un jour !