Bientôt un plan d’action de réduction des risques

0
12

Un atelier d’élaboration du Plan d’Action National (PAN) dans le cadre de l’initiative des centres d’excellence NRBC de l’Union européenne (UE) s’est ouverte Lundi à l’hôtel 2 février de Lomé.

Une initiative de l’UE des Centres d’Excellence pour la Réduction des Risques NRBC (CdE NRBC) qui vise le renforcement des capacités des pays bénéficiaires afin de leur permettre de faire face à différentes menaces, y compris celle due à l’usage d’agents NRBC par des groupes terroristes – une préoccupation qui domine l’esprit de beaucoup de décideurs dans le monde entier.

Le réseau des centres d’excellence NRBC comprend 58 pays partenaires officiels à travers le monde. Ces pays partenaires sont regroupés autour de Bureaux Régionaux, celui de la Façade Atlantique Africaine auquel le Togo est rattaché est hébergé par le Maroc à Rabat. La région de la Façade Atlantique Africaine comprend au total dix pays partenaires, dont la République Togolaise.

Le Togo – à travers son Point Focal National (PFN) – a l’opportunité de participer aux réunions de tous les points focaux nationaux des CdE NRBC, qui se tiennent à Bruxelles une fois par an. En outre, deux fois par an des tables rondes régionales sont organisées, à l’occasion desquelles les points focaux nationaux de la région de la Façade Atlantique Africaine se réunissent; ces tables rondes stimulent fortement la formulation de nouveaux projets de soutien.

Ainsi, dans le cadre de l’initiative des centres d’excellence NRBC de l’UE, le Togo a la possibilité de bénéficier d’assistance grâce à des projets mis en œuvre dans le pays.

Le Togo participe à un projet visant à l’amélioration de la gestion des épidémies dans les pays partenaires de la façade atlantique africaine et à un projet concernant l’atténuation des risques des installations chimiques classées dans cette même région.

Le Togo participera également au prochain projet régional s’intéressant au transport des matières dangereuses puis il bénéficiera d’un projet améliorant la sécurité sanitaire des aliments.

Au cours des prochains jours, l’atelier sera consacré à la préparation de ce plan d’action NRBC du Togo. Pour l’élaboration du plan d’action national, l’UE offre son assistance scientifique et technique. Mme Anne Sophie Lequarré, M. Christophe Quétel et M. Kamel Abbas du Centre commun de recherche de la Commission européenne sont à Lomé afin d’accompagner le Togo dans ce processus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici