Climat des affaires au Togo : 89% des frais de création d’entreprises réduits en 9 ans

0
95

Les réformes entreprises par le Togo dans les différents domaines pour assainir son climat des affaires ont commencé par se faire ressentir davantage. En témoigne le classement Doing Business 2020 qui a placé le pays sur un piédestal (1ère nation réformatrice en Afrique et troisième dans le monde). En de création d’entreprises, quelles sont les initiatives prises par les autorités togolaises durant les 9 dernières années et qui ont contribué à faire grimper le Togo dans le classement Doing Business ?

En effet, de 2012 à 2020, le Togo a rendu souples les démarches et revu à la baisse les frais de création, ce qui a multiplié le nombre d’entreprises sur toute l’étendue du territoire.

De deux cent soixante-deux mille (262.000) francs CFA en 2012, les frais de création d’entreprises sont estimés aujourd’hui à vingt-huit mille deux cent cinquante (28 250) francs CFA, ce qui équivaut à une réduction de 89% en moins de dix (10) ans. Selon les prévisions, d’ici 2022, les pouvoirs publics entendent augmenter de nouveau ce taux, ce qui devrait contribuer à créer près de cinq cent mille (500.000) nouveaux emplois sur toute l’étendue du territoire, faire du Togo un pays promoteur de l’entrepreneuriat et une destination privilégiée des Investissements directs étrangers (IDE) en Afrique.

Les différentes actions qui ont engendré ce résultat positif résultent de la suppression des droits d’enregistrement et de timbres à la création d’entreprises. Auparavant, les droits d’enregistrement étaient fixés à 2% du capital social pour les apports en numéraire et 4% du capital social pour les apports en nature.

Quant aux droits de timbre, ils étaient fixés à mille cinq cent (1500) francs CFA la page pour les actes sous seing privé et à mille (1000) francs CFA pour les actes notariés. Aussi, les autorités ont permis aux Sociétésà responsabilité limitée (Sarl) de s’implanter par acte sous seing privé. Dans le même temps, le capital social et la valeur nominale des parts sociales ont été libéralisés. De surcroit, les frais de publication d’annonces légales ont dans un premier temps été réduits à mille (1000) francs CFA et finalement rendus gratuits sur le site web du Centre de formalités des entreprises (CFE).

Entre 2010 et 2016, les données sur la création d’entreprises au Togo faisaient état de plus quarante mille (40.000) nouvelles entreprises créées dans tous les secteurs d’activités en l’occurrence les services, le commerce et l’industrie. En 2017, le coût de la création d’entreprise était de vingt-neuf mille deux cent cinquante (29.250) francs CFA, ce qui avait permis d’enregistrer près de neuf mille (9000) nouvelles créations d’entreprises. En 2018, dix mille (10.000) entreprises ont été créées. Grâce aux réformes consistantes entreprises en 2019, environ onze mille cinq cent quatorze (11.514) entreprises ont été créées ; des chiffres qui corroborent à outrance le caractère attractif du pays, devenu une destination privilégiée pour les opérateurs économiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici