Dernier virage dans le processus de décentralisation

0
51

Le gouvernement a adopté mardi en conseil de ministre un décret fixant le ressort territorial et le chef-lieu des communes des régions des Plateaux, Centrale, et de la Kara.

Il s’est agit de fixer l’étendue géographique sur laquelle s’exercent les compétences de chaque commune.

Ce décret permet de renforcer le processus engagé par le gouvernement sur l’initiative du Président de la République en matière de décentralisation, souligne le communiqué du conseil.

La création des communes ayant été faite par regroupement de cantons, il s’agira de préciser pour chacune d’elle les cantons sur lesquels la commune exerce ses compétences. Il convient de rappeler qu’en combinant les critères sociologiques, historiques, démographiques, géographiques et économiques, il a été retenu que chaque préfecture ait au minimum deux (2) communes, chaque chef-lieu de région quatre (4) communes, les autres grandes préfectures (outre le chef-lieu de région) quatre (4) communes et les préfectures de taille moyenne trois (3) communes.

Il en ressort une moyenne nationale d’environ trois (3) cantons par commune.

En ce qui concerne le chef-lieu de ces communes, il convient de signaler que les communes comprenant les chefs-lieux de préfecture gardent comme chef-lieu, celui de la préfecture.

Les communes ne couvrant qu’un seul canton garde le chef-lieu de ce canton comme chef-lieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici